Un Dakar comme à la maison

  • A
  • A
Un Dakar comme à la maison
@ Maxppp
Partagez sur :

DAKAR - Le rallye, qui démarre samedi, bénéficie d'un succès qui ne se dément pas en Amsud.

Le Dakar a laissé derrière lui l'Afrique, le Sahara et la grande aventure. Mais il ne s'en porte pas plus mal. Il a trouvé en Amérique du Sud une terre d'accueil presque idéale qui garantit d'abord à son organisateur, Amaury Sport Organisation (ASO), une compétition sans accroc ou, tout au moins, avec un risque d'accroc amoindri. En 2008, l'annulation de l'épreuve africaine au tout dernier moment en raison de l'instabilité politique avait coûté 15 millions d'euros à ASO et causé la frustration des concurrents. Aujourd'hui, tous se félicitent de l'engouement (re)trouvé sur le continent sud-américain, en Argentine et au Chili.

Quatre millions de spectateurs attendus

"On a pris des taxis. Les chauffeurs connaissent tout sur le rallye. Le nombre de passionnés est incroyable", explique Luc Alphand, qui se rappelle avec émotion de son premier départ à Buenos Aires, en 2009. "Il y avait 600 à 800.000 personnes. Je n'avais jamais vu ça. On ne pouvait plus avancer. C'étaient les Champs-Elysées pendant la coupe du monde 1998". Passée la curiosité de voir débouler les bolides dans la pampa, le succès ne se dément pas. Quatre millions de spectateurs sont attendus au bord des routes argentines pour l'édition 2011, dont la dernière spéciale aura lieu le 15 janvier.

Les locaux en vedette

Sur les 430 véhicules qui s'élanceront samedi de la capitale argentine, on retrouve de plus en plus de locaux. "La participation sud-américaine augmente en quantité mais aussi en qualité, avec des équipes qui s'entraînent toute l'année sur un championnat en Argentine et des courses au Chili", explique au micro d'Europe 1 Grégoire Murac, le responsable de la sécurité. Cette couleur locale nourrit l'intérêt pour le rallye.

"La course est une aubaine pour la promotion du tourisme en Argentine avec ses millions d'heures de diffusion dans le monde", observe le ministre du Tourisme, Enrique Meyer. En 2010, l'Argentine a accueilli un nombre record de 5,17 millions de touristes, en grande partie grâce au rallye. Et, cette année, les autorités tablent sur des retombées de l'ordre de 178 millions de dollars, soit 136 millions d'euros. Un cercle vrombissant et vertueux.

Découvrez le parcours du rallye :

Carte parcours Dakar 2011