Un croissant de lune mal placé

  • A
  • A
Un croissant de lune mal placé
@ Reuters
Partagez sur :

Les autorités singapouriennes n'ont pas apprécié le slip de bain de leur équipe de water-polo.

Après la polémique des combinaisons en natation, les bassins sont le théâtre d'un nouveau scandale, un peu plus localisé géographiquement… Il porte sur le slip de bain de l'équipe de water-polo de Singapour, que vous pouvez admirer ci-dessus. Lors des Jeux asiatiques qui se déroulent actuellement en Chine, les joueurs singapouriens ont porté ce saillant maillot de bain rouge et blanc aux couleurs du drapeau national. Le hic, c’est le croissant de lune. Présent sur le drapeau, il suggère un peu trop selon certains le sexe masculin.

Jusqu’au bout avec le même maillot

"Nous n'avions pas la moindre intention de faire quoi que soit de drôle et d'insulter Singapour", a assuré au quotidien Straits Times l'entraîneur de l'équipe, Samuel Wong, lequel a présenté ses excuses pour un maillot qu'il a contribué à dessiner. Dès le début de la compétition, les autorités ont demandé que l'équipe joue avec une autre tenue. Ce qui leur a été refusé, les règles de la compétition interdisant le changement de maillot de bain en cours d'épreuve.

Débouté par les règlements, le gouvernement a fait part de sa désapprobation dans un communiqué de presse. "Malheureusement, l'équipe ne nous a pas demandé notre avis avant d'utiliser la lune et les étoiles lors de la conception du maillot", a regretté le ministère de l'Information, de la Communication et des Arts.

"Nous leur aurions indiqué que le dessin était inapproprié, car nous voulons que les éléments du drapeau soient traités avec dignité." Et dire qu'en plus, les joueurs de Singapour n'ont terminé que sixièmes de la compétition après une ultime défaite contre le Koweït...