Un coup de coude bien particulier

  • A
  • A
Un coup de coude bien particulier
@ Capture d'écran Youtube
Partagez sur :

Un joueur a provoqué un coup franc en se blessant tout seul, le week-end dernier en Equateur.

Les plus grands simulateurs doivent sourire en admirant cette nouvelle supercherie. Lors d’un match du championnat sud-américain entre l’Equateur et le Chili, Bryan Paul Carrasco, un défenseur de la Roja, a usé de roublardise pour provoquer une faute. En agrippant lui-même le bras de son adversaire, Carrasco a dupé l’arbitre qui lui a accordé une faute.

Digne héritier de Ravanelli

De l’autre côté de l’Atlantique, le geste du Chilien a déjà fait le tour du net. La simulation de Bryan Paul Carrasco a même trouvé de nombreux fans sur Facebook. Si la supercherie a échappé à l’arbitre, les caméras, elles, ont immortalisé le moment…

Tous les fans de l’OM se souviennent encore de l’auto-croche patte de Fabrizio Ravanelli. Un geste très critiqué à l'époque mais qui rappelle celui du Chilien. Autre tricherie notable : en 2006, Vitorino Hilton, alors Lensois, s'était auto-ceinturé avec le bras du Marseillais Lorik Cana pour obtenir un penalty. Même réussite et encore plus de succès avec l'égalisation lensoise dans la foulée.