Un combat qui promet !

  • A
  • A
Un combat qui promet !
Partagez sur :

F1 - Les deux premières séances des essais libres du Grand Prix du Brésil annoncent une lutte passionnante.

La bataille promet déjà. Avec vingt pilotes dans la même seconde lors de la deuxième séance d'essais libres et une météo qui s'annonce bien capricieuse, les qualifications de samedi et la course de dimanche annoncent un Grand Prix du Brésil passionnant. Ainsi les meilleurs temps de Mark Webber et Fernando Alonso peuvent être considérés comme anecdotiques.Bien malin celui qui sera capable de pronostiquer le nom du vainqueur du Grand Prix du Brésil, dimanche. Les deux premières séances d'essais libres ont effet confirmé à quel point le circuit d'Interlagos réservait son lot de surprises. La première d'entre elles est bien évidemment la météo. Ainsi, le ciel n'aura jamais quitté ses teintes les plus sombres et la pluie s'est même invitée lors des deux séances. L'autre facteur du circuit brésilien est son court tracé, qui rapprochent les pilotes, ces derniers ayant tous terminés dans la même seconde lors de la deuxième séance. Si Mark Webber a signé le meilleur temps de la première partie et Fernando Alonso de la seconde, les positions restent anecdotiques. Néanmoins, quelques enseignements peuvent être tirés comme la belle forme des Red Bull, qui ont montré qu'il fallait compter sur elles au Brésil en accrochant quelques bons chronos. Derrière, les Brawn GP ne sont pas en reste puisque Rubens Barrichello, chez lui, et Jenson Button, forcément motivé par un titre de champion du monde qui lui tend les bras, ont tenu la dragée haute durant les deux séances également.Deuxième temps des libres 2, Sebastien Buemi confirme lui ses belles sensations du moment, entrevues à Suzuka. Derrière, Romain Grosjean, qui a provoqué un drapeau rouge dans la première séance, s'est assuré une encourageante onzième place dans la deuxième, à cinq dixièmes de son coéquipier, Fernando Alonso. Belle place également pour Takeru Kobayeshi, le rookie de la course, qui grimpe jusqu'au treizième rang dans la deuxième levée. Enfin, Ferrari, sous les yeux d'un Felipe Massa omniprésent, n'a pas franchement brillé avec une 19e et 20e place de la deuxième session. Mais, sur ce circuit, les bolides italiens peuvent très bien se retrouver à l'opposé du classement, samedi lors des qualifications.Le Grand Prix du Brésil est à suivre en direct et en intégralité sur Europe 1 dimanche à 18h. Commentaires: Alexandre Delpérier, Dominique Bressot et Julien Fébreau. Et retrouvez les analyses de notre consultant, Alain Prost, tout au long de la saison de F1.