Un club auvergnat voulait Messi

  • A
  • A
Un club auvergnat voulait Messi
@ REUTERS
Partagez sur :

Le président d'un club amateur de foot voulait recruter Messi. Il a été suspendu par la Fédération.

Quelle est la probabilité pour que le double ballon d'or, Lionel Messi, vienne jouer dans un club de district amateur ? A priori aucune. Mais le président du FC Borne, petit club de football de la Haute-Loire a quand même imaginé cet incroyable pari. Il y a quelques semaines, Cédric Enjolras a envoyé une demande de transfert à la star barcelonaise. La plaisanterie n'a pas vraiment plu à la Fédération française de football (FFF) qui a décidé de le suspendre pour six mois.

"Juste une petite blague"

C'est le quotidien La Montagne qui a révélé cette histoire. Une histoire qui est en fait partie d'un "délire" entre amis. Le président du FC Borne a accepté de raconter cette mésaventure à Europe 1 : "pour transférer les joueurs dans les petits clubs, ça se fait sur internet. Pour rigoler, j'ai tapé le nom de Lionel Messi, la date de naissance et le club de provenance. Par la suite, la Ligue d'Auvergne a transmis la demande à la FFF. Cette dernière a trouvé ça un peu choquant et ils n'ont pas souhaité transmettre cette demande à la fédération espagnole. J'ai été suspendu six mois, dont trois mois ferme et trois mois avec sursis"

Cédric Enjolras était parfaitement conscient que sa demande de transfert avait peu de chance de parvenir jusqu'à la star argentine du FC Barcelone. "Sur le coup, c'était juste une petite blague, un délire entre amis", a souligné le président du club amateur. Sa petite plaisanterie va quand même lui coûter trois mois ferme de suspension. Mais Cédric Enjolras préfère prendre cette sanction avec beaucoup de recul. "Je vais passer trois mois à la buvette, sans jouer ni diriger", conclut-il.