Un cauchemar pour les clubs français

  • A
  • A
Un cauchemar pour les clubs français
@ Montage REUTERS/MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Lyon a été écrasé à Madrid (4-0). Lille a perdu contre l'Inter (1-0).

Lyon touche le fond. Est-ce que Lyon a espéré un temps ramener quelque chose de son déplacement à Santiago-Bernabeu, sur la pelouse du Real ? Pour eux, on espère que non. Archi-dominés au milieu du terrain, positionnés en défense comme une équipe de handball et totalement inefficaces en attaque, les Lyonnais ont été désossés par un Real Madrid souverain de la première à la dernière minute (4-0). L'absence de Clément Grenier avait contraint Rémi Garde à aligner Yoann Gourcuff, qui a été transparent, comme son équipe, où seul Michel Bastos a semblé lutter contre l'inéluctable. Ce Lyon-là ne boxe plus dans la même catégorie que le Real.

Le Real Madrid écrase Lyon :

Karim Benzema (930x620)

© REUTERS

Benzema marque encore. Titularisé à la pointe de l'attaque du Real à la place de Gonzalo Higuain, pourtant auteur de six buts en deux matches, Karim Benzema était attendu au tournant. Il ne lui a pas fallu longtemps pour se metter en évidence. A la lutte au deuxième poteau, il subtilisa le cuir à Sergio Ramos pour ouvrir le score (19e). Puis, moins de deux minutes après la reprise, il offrit un caviar à Sami Khedira (47e). L'OL, coulé par Benzema, but définitivement la tasse avec une faute de main d'Hugo Lloris (3-0, 55e) puis une volée dans la surface de Sergio Ramos (4-0, 81e). Benzema, à ce moment-là, avait déjà été remplacé par Higuain. "On est deux attaquants, on joue différemment", a expliqué sur Canal+ l'attaquant des Bleus, qui a inscrit son troisième but en trois matches face à l'OL." C'est vrai que Higuain marque beaucoup de buts. Mais moi, quand je joue, j'essaie de marquer et de faire marquer." Ce qu'il a très bien fait mardi soir.

Lille toujours trop juste. Autant Lyon n'a pas fait honneur au football français, autant le champion de France en titre, Lille, a livré un très bon match contre l'Inter Milan (0-1). Mais, tenue en échec lors des deux premières journées, face au CSKA Moscou (2-2) puis à Trabzon (1-1), l'équipe nordiste perd davantage que son homologue lyonnaise dans la perspective de la qualification. Moribonde en championnat (17e), l'Inter a  paru bien plus consistante, mardi, à Villeneuve-d'Ascq, à l'image du but, le seul du match, de Giampaolo Pazzini sur un centre de Mauro Zarate. Le Losc, malgré quelques gestes de grande classe d'Eden Hazard, n'a pas réussi à tromper la vigilance du gardien de l'Inter, Julio Cesar, très solide dans toutes ses interventions.

Pazzini inscrit le but de l'Inter face à Lille :

Wayne Rooney, buteur face à Otelul (930x620)

© MAXPPP

Manchester vainqueur en double. Mal embarqué dans sa campagne européenne, Manchester United a décroché une victoire importante sur la pelouse de l'Otelul Galati, en Roumanie (2-0). Exclu avec l'équipe d'Angleterre au Monténégro la semaine dernière, remplaçant samedi dernier à Liverpool, Wayne Rooney a réussi un doublé... sur penalty. L'arbitre de la rencontre, Felix Brych, a eu pas mal de travail puisqu'il a montré le carton rouge au défenseur serbe de MU, Nemanja Vidic (66e), mais aussià un de ses compatriotes, Milan Perendija (89e). A Manchester, City a attendu le temps supplémentaire pour prendre le dessus sur Villareal grâce à l'inévitable "Kun" Agüero (2-1). Victoire de United et de City, voilà qui promet pour le derby de dimanche, en championnat...

Neuer finit par craquer... Le gardien du Bayern Munich, Manuel Neuer, qui n'avait plus encaissé de but depuis 1.108 minutes, avant de se rendre à Naples, mardi, a vu sa série d'invicibilité interrompue à la 39e minute de jeu par un but de... son coéquipier Holger Badstuber (score final : 1-1). La série de l'international allemand s'arrête donc à 1.147 minutes, relativement loin du record d'invicibilité détenu par le gardien belge Dany Verlinden, qui avait gardé sa cage inviolée pendant 1.390 minutes avec le FC Bruges.

>>Cliquez ici pour voir tous les résultats et classements