Un carré déjà connu

  • A
  • A
Un carré déjà connu
Partagez sur :

Les demi-finalistes du Masters sont connues avant même la dernière journée des matches de poules. Caroline Wozniacki, vainqueur de Schiavone (3-6, 6-1, 6-1), Samantha Stosur, bien que battue par Elena Dementieva (4-6, 6-4, 7-6), Kim Clijsters, tombeuse de Victoria Azarenka (6-4, 5-7, 6-1), et Vera Zvonareva, au repos ce jeudi, sont les quatre joueuses encore en lice pour décrocher le trophée à Doha. Reste à attendre vendredi pour savoir qui jouera qui.

Les demi-finalistes du Masters sont connues avant même la dernière journée des matches de poules. Caroline Wozniacki, vainqueur de Schiavone (3-6, 6-1, 6-1), Samantha Stosur, bien que battue par Elena Dementieva (4-6, 6-4, 7-6), Kim Clijsters, tombeuse de Victoria Azarenka (6-4, 5-7, 6-1), et Vera Zvonareva, au repos ce jeudi, sont les quatre joueuses encore en lice pour décrocher le trophée à Doha. Reste à attendre vendredi pour savoir qui jouera qui. Vendredi ne déchaînera pas les passions à Doha tant jeudi a livré ses vérités. La troisième des quatre journées destinées aux matches de poule a en effet permis de connaître les noms des quatre demi-finalistes du Masters. Caroline Wozniacki, Samantha Stosur, Kim Clijsters et Vera Zvonareva ont validé dans la moiteur du Qatar leur billet pour ce week-end tandis que Francesca Schiavone, Elena Dementieva, Victoria Azarenka et Jelena Jankovic, toutes les quatre amenées à disputer leur troisième match vendredi, n'ont plus rien à gagner si ce n'est quelques dollars de plus et des points WTA. Autre information, et de taille, Wozniacki, en décrochant sa deuxième victoire de la semaine devant Schiavone (3-6, 6-1, 6-1), est désormais assurée de terminer l'année à la place de n°1 mondiale qu'elle occupe depuis maintenant deux semaines et demie. La Danoise est pourtant passée par tous les états jeudi. Alors qu'une victoire signifiait pour elle qualification pour le dernier carré et donc assurance d'entamer 2011 dans la peau d'une n°1, une défaite était tout bonnement synonyme d'élimination. Quand, après 39 minutes de jeu, l'Italienne rejoignait sa chaise en courant avec la première manche en poche, Wozniacki n'en menait pas large. Mais une heure vingt plus tard, et seulement deux jeux perdus de plus, elle pouvait afficher un grand sourire de soulagement au moment de saluer l'Italienne qui l'avait battue lors du dernier Roland-Garros. Clijsters-Zvonareva pour la première place La Scandinave rejoignait alors Samantha Stosur, déjà qualifiée pour les demi-finales malgré sa première défaite de la semaine. Battue à l'usure par Elena Dementieva (4-6, 6-4, 7-6), bien plus en jambes que pour son entrée en matière face à Wozniacki, l'Australienne était néanmoins assurée grâce à ses deux premiers succès initiaux de revenir samedi. Première du groupe marron, la finaliste du dernier Roland-Garros ne sait en revanche pas quelle sera son adversaire pour la première demi-finale de sa carrière au Masters. Car si l'on connaît aussi les deux qualifiées du groupe blanc, Vera Zvonareva et Kim Clijsters, il faudra attendre vendredi et leur affrontement pour connaître leur classement définitif. Zvonareva s'est qualifiée sans jouer aujourd'hui grâce au succès de Clijsters à l'arraché devant Victoria Azarenka (6-4, 5-7, 6-1). Toutes les deux encore invaincues dans l'épreuve, la Belge et la Russe pourraient néanmoins ne pas tout donner à la veille des demi-finales. Surtout Clijsters qui a passé 2h14 sur le court pour finir à 1 heure du matin à Doha. Une belle occasion pour Zvonareva, tout juste promue deuxième joueuse mondiale, de prendre sa revanche de la dernière finale de l'US Open.