Un carré d'As à compléter

  • A
  • A
Un carré d'As à compléter
Partagez sur :

A l'aube de 14e journée de Pro A, quatre équipes sont déjà qualifiées pour la Semaine des As en compagnie de Pau-Lacq-Orthez, qui organisera l'évènement début février. Trois places sont donc encore disponibles, à partager entre Gravelines-Dunkerque, Hyères-Toulon, Villeurbanne, Orléans et Le Havre. Le point avant le match entre le HTV et le BCM, vendredi soir.

A l'aube de 14e journée de Pro A, quatre équipes sont déjà qualifiées pour la Semaine des As en compagnie de Pau-Lacq-Orthez, qui organisera l'évènement début février. Trois places sont donc encore disponibles, à partager entre Gravelines-Dunkerque, Hyères-Toulon, Villeurbanne, Orléans et Le Havre. Le point avant le match entre le HTV et le BCM, vendredi soir. ILS SONT QUALIFIÉS Co-leaders de Pro A à l'aube de cette 14e journée, l'avant-dernière avant l'attribution des billets pour la Semaine des As, Roanne, Nancy et Cholet n'ont plus rien à craindre. En déplacement au Havre, la Chorale tentera de reprendre sa marche en avant une semaine après avoir vu sa série de huit victoires interrompue à Villeurbanne. Une série que pourrait bien égaler le Sluc, qui reste sur sept succès de rang, lors du choc majuscule du week-end face au CB. Quatrième du championnat, à un point du trio de tête, Chalon-sur-Saône a lui aussi déjà réservé sa place pour les As malgré sa défaite concédée sur le parquet de Poitiers (61-70). Mais l'Elan, surprise de ce début d'exercice, ne voudra pas se contenter de ça et ira dans le Béarn pour prendre plus que des repères contre une équipe de Pau-Lacq-Orthez qui, en tant qu'organisateur de ce tournoi de mi-saison, n'a aucune obligation de terminer la phase aller dans les huit premiers. ILS SONT BIEN PLACÉS Avec quatre qualifiés et un organisateur, seules trois équipes peuvent encore prétendre à disputer cette Semaine des As, qui aura lieu du 10 au 13 février. La mieux placée est Gravelines-Dunkerque qui, avec 21 points, possède une victoire d'avance sur ses poursuivants directs parmi lesquels Hyères-Toulon, son adversaire vendredi soir. Ce match entre le HTV et le BCM pourrait donc permettre aux joueurs de Christian Monschau de se qualifier. Mais les partenaires de Vincent Masingue, surprenants sixièmes alors qu'ils possèdent le plus petit budget de Pro A, ne se laisseront pas faire. "Il nous faut une victoire sur les deux prochains matches. Ce serait bien de la prendre le plus tôt possible, et notamment à domicile", explique l'intérieur varois sur le site de la LNB. Autre club en bonne position, Villeurbanne occupe actuellement le septième et dernier strapontin pour les As. Redevenue ambitieuse après un début de saison compliqué, qui a valu à Vincent Collet d'être licencié, l'Asvel reste sur trois victoires consécutives et aborde son déplacement à Limoges avec appétit. Mais le CSP, malheureux lors de ses trois derniers matches, se laissera-t-il dévorer devant son bouillant public de Beaublanc ? Même s'ils ne sont pas concernés par le voyage à Pau, les coéquipiers de Chris Massie restent persuadés qu'ils peuvent se hisser en play-offs au printemps prochain. Dans cette optique, tous les succès sont bons à prendre, qui plus est contre une formation rhodanienne privée pour deux mois de son jeune intérieur Bangaly Fofana et sans doute de Matt Walsh, très incertain. ILS SONT MAL BARRÉS A l'affût du moindre faux pas, Orléans digère tout juste une première partie de parcours très inégale, qui a basculé dans le bon sens après sa victoire au Mans (70-59), il y a quinze jours. L'OLB, qui a maltraité Strasbourg le week-end précédent (96-39), tentera de décrocher une troisième victoire de rang dans la salle d'un Paris-Levallois en crise, avec à sa tête un nouvel entraîneur, Christophe Denis, remplaçant de Jean-Marc Dupraz. Le Havre, lui aussi toujours en course, n'aura pas la tâche facile contre le leader roannais. Car si le STB pourra de nouveau compter sur Yohann Sangaré, de retour après un souci à la cuisse droite, il devra encore se passer de son joueur All-Star Bernard King, dont la blessure à la cheville gauche est plus grave que prévu.