Un but de Niang met le feu aux poudres

  • A
  • A
Un but de Niang met le feu aux poudres
@ REUTERS
Partagez sur :

VIDEO - Un but du Sénégalais avec Al-Sadd a été à l’origine d’une bagarre générale, mercredi.

Homme-clé du titre de champion de France de l'OM en 2010, Mamadou Niang exerce désormais son talent au sein du club qatarien d'Al-Sadd. Meilleur buteur de Ligue 1 en 2009-10, l'attaquant sénégalais continue d'enchaîner les buts. Mais celui qu'il a marqué, mercredi, à Suwon, en demi-finale aller de la Ligue des champions d'Asie (0-2), va faire couler un peu plus d'encre que les autres car il a fait pleuvoir les coups. Alors que son équipe d'Al-Sadd ne menait que 1-0, Niang a inscrit le but du break et déclenché une bagarre générale...

Niang inscrit un but polémique (à 3'30") :

Il n'y a aucun problème sur la validité du but. Niang part de son camp et n'est donc par conséquent pas en position de hors-jeu. Par ailleurs, son geste pour se débarrasser du gardien d'un grand pont est magnifique. Mais les joueurs sud-coréens étaient arrêtés.

Quelques secondes auparavant, l'un d'eux avait mis volontairement le ballon en touche après que le joueur d'Al-Sadd Tahir Zakariya Muhammad a mis involontairement le pied dans le visage de Choi Sung-Hwan (le ralenti, terrible, est à voir à 1'50"). Les Sud-Coréens s'attendaient à ce que le ballon leur soit rendu. Visiblement, les joueurs qatariens avaient une autre interprétation de l'action et ont considéré que le ballon avait été mis en touche sous la pression, ce qui est évidemment très discutable (à 1'29" sur la vidéo).

Trois cartons rouges

Mesaad Ali lors d'Al-Sadd - Suwon (930x620)

© REUTERS

Après une dizaine de minutes de bagarre générale, où joueurs, remplaçants et encadrement technique ne se sont pas seulement expliqués avec des mots (photo Mesaad Ali avec le visage en sang), l'arbitre de la rencontre a repris le cours de la partie en excluant une autre ancienne connaissance, l'ex-Lillois Kader Keita, ainsi que le Macédonien de Suwon Stevica Ristic. Quant à Niang, il a reçu un second carton jaune pour avoir envoyé le ballon dans les tribunes. Ces trois joueurs seront suspendus pour la demi-finale retour, qui aura lieu la semaine prochaine, à Doha. Ce qui ne garantit pas que le match sera plus calme pour autant...