Un Brésil jaune pâle

  • A
  • A
Un Brésil jaune pâle
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Pour leur entrée en lice, les Brésiliens ont lutté pour battre la Corée du Nord (2-1).

CM 2010 - Pour leur entrée en lice, les Brésiliens ont lutté pour battre la Corée du Nord (2-1).Régulièrement cité parmi les favoris de cette Coupe du monde, le Brésil n'a convaincu personne, mardi, pour son entrée en lice. Pourtant opposés au plus faible membre de ce groupe G, la mystérieuse Corée du Nord, les hommes de Dunga ont en effet dû attendre la seconde période pour faire la différence (2-1). Et si la marge est inquiétante, le jeu développé par les Brésiliens l'est tout autant, tant ils sont apparus empruntés et sans idée, face à une équipe coréenne qui a crânement joué son rôle.Et cette frustration de mal jouer s'est ressentie lors de l'ouverture du score de Maicon. Servi sur la droite par Kaka, le latéral champion d'Europe avec l'Inter Milan expédie alors, dans un angle fermé, un extérieur du pied droit qui trompe Myong Guk Ri, qui n'avait pas fermé son poteau (1-0, 55e). On a alors vu les Auriverde, submergés par l'émotion, se rassembler et les larmes couler sur les joues. Il faut dire qu'auparavant, leur performance a frôlé la médiocrité. Face à une équipe de Corée du Nord bien regroupée derrière, qui ne s'est aventurée qu'à de rares occasions de l'autre côté de la ligne médiane, les Brésiliens ont proposé une bouillie de football.C'est au milieu de terrain que les faiblesses des Sud-américains sont apparues les plus criantes, avec un Kaka qui traversé la rencontre tel un fantôme. Devant, alors que Luis Fabiano a couru, difficilement, dans le vide, Robinho était au four et au moulin avant d'offrir le second but à Elana sur un plateau d'argent (2-0, 72e). Mais ces deux buts n'effaceront pas les faiblesses dévoilées par le Brésil, même défensives, puisque Yun-Nam Ji s'est permis d'enrhumer Lucio pour marquer son but (2-1, 89e). Après cette contre-performance, sûr que la presse brésilienne ne manquera pas d'appuyer là où ça fait mal, mercredi matin. Pour juger cette équipe, il faudra cependant attendre la suite, et notamment la prochaine confrontation face à la Côte d'Ivoire, dimanche, pour en savoir plus.