Un bon coup à jouer

  • A
  • A
Un bon coup à jouer
Partagez sur :

L'Inter ayant été accrochée par la Sampdoria dimanche (1-1), l'AC Milan, qui se déplace sur la pelouse de Naples lundi en clôture de la 8e journée de Serie A, a l'occasion de revenir dans le sillage du leader, la Lazio, victorieuse de Cagliari (2-1). Mais les Rossoneri ne sont pas les seuls à flairer le bon coup, car les Napolitains peuvent eux aussi monter sur le podium en cas de succès.

L'Inter ayant été accrochée par la Sampdoria dimanche (1-1), l'AC Milan, qui se déplace sur la pelouse de Naples lundi en clôture de la 8e journée de Serie A, a l'occasion de revenir dans le sillage du leader, la Lazio, victorieuse de Cagliari (2-1). Mais les Rossoneri ne sont pas les seuls à flairer le bon coup, car les Napolitains peuvent eux aussi monter sur le podium en cas de succès. Battu une seule fois depuis le coup d'envoi de la saison, sur la pelouse de Cesena (0-2) lors de la 2e journée, et invaincu depuis cinq matches, l'AC Milan se déplace lundi sur la pelouse de Naples, en clôture de la 8e journée, avec pour ambition de réaliser un bon coup au classement. En cas de succès, les Rossoneri, actuellement troisièmes, reviendraient en effet à deux points du leader, la Lazio, qui a dominé Cagliari dimanche (2-1), mais surtout doubleraient leurs rivaux de l'Inter Milan, tenus en échec à domicile par la Sampdoria de Gênes (1-1). Mais la partie n'est pas gagnée d'avance pour les Lombards, car le Napoli, classé en sixième position et qui reste sur une bonne série de trois matches sans défaite, dont un succès à domicile face à la Roma (2-0), a lui aussi l'ambition de revenir sur le podium. S'ils décrochent les trois points sur leur pelouse de San Paolo, les hommes de Walter Mazzarri occuperaient la troisième place, à hauteur de l'Inter, mais devant leurs adversaires du jour. Reste que lors de leurs trois derniers affrontements au Stade San Paolo, les deux équipes se sont quittées sur un résultat nul. Surclassé par le Real Madrid mardi dernier en Ligue des champions (0-2), l'AC Milan, privé pour l'occasion de Ronaldinho, blessé à la cuisse, parviendra-t-il à renouer avec la victoire, qui lui échappe à Naples depuis 1998 ? Les autorités napolitaines veulent quant à elles éviter tout débordement, après ceux de la semaine dernière en marge du match de Ligue Europa face à Liverpool (0-0), jeudi. Deux supporters anglais ont en effet été hospitalisés après avoir été victime d'une agression à l'arme blanche dans le centre-ville.