Un Barça intouchable ?

  • A
  • A
Un Barça intouchable ?
Partagez sur :

Qui aura la capacité de remettre en cause la suprématie du FC Barcelone en cette nouvelle saison 2009-2010 ? Avec un recrutement "galactique", le Real Madrid semble le mieux placé pour espérer titiller cet intraitable Barça. Une fois de plus, les deux géants espagnols de la Liga devraient se disputer une lutte sans merci pour la conquête du titre.

Qui aura la capacité de remettre en cause la suprématie du FC Barcelone en cette nouvelle saison 2009-2010 ? Avec un recrutement "galactique", le Real Madrid semble le mieux placé pour espérer titiller cet intraitable Barça. Une fois de plus, les deux géants espagnols de la Liga devraient se disputer une lutte sans merci pour la conquête du titre."Ce sera quasi impossible de réaliser un nouveau triplé. C'est très compliqué. Il faut tenir compte que personne n'avait réussi ce triplé avant nous de toute l'histoire. Il y a de grandes possibilités que cela ne se reproduise pas." Pep Guardiola n'a pas attendu le coup d'envoi de la Liga ce week-end pour placer ses joueurs face à la réalité de l'incroyable difficulté de la saison qui s'ouvre devant le FC Barcelone. L'équipe de tous les records la saison passée, entrée dans la légende comme l'une des plus belles formations de tous les temps, a tout gagné et débute à partir de lundi, sur la pelouse de Gijon, la défense de son titre de champion d'Espagne.Guardiola mesure mieux que quiconque à quel point le plus dur commence pour sa formation, dont la marge de progression semble infime désormais. L'entraîneur blaugrana sait que la menace viendra une nouvelle fois du rival éternel et de la capitale. De ce Real Madrid, dont on oublie qu'avant de sombrer lors de la finale de la saison dernière, perdue (2-6) à Bernabeu, il talonnait encore ce Barça pourtant irrésistible à quatre petits points (78 contre 82) quand le troisième, le FC Séville, naviguait à des années lumière (57 points). "La pression est sur le Real"Cristiano Ronaldo, Kaka et Karim Benzema, pour ce qui est des seules têtes d'affiche, sont venus grossir les rangs de cette extraordinaire piste aux étoiles qu'est plus que jamais la Liga. L'ancien buteur de l'Inter ne doute pas une seconde du temps d'avance de sa nouvelle formation sur la concurrence et sur son rival en particulier: "La pression est sur le Real Madrid, qui a dépensé beaucoup d'argent sur le marché des transferts. Le Barça a déjà une équipe constituée, tandis que le Real, non !"Transfuge de l'AC Milan, presque éclipsé par Ronaldo, Kaka veut, quant à lui, croire à la renaissance madrilène et à sa reconquête, censée débuter samedi, à Bernabeu, face à La Corogne. "L'équipe à battre en ce moment est toujours le FC Barcelone car c'est l'actuel champion d'Europe. Nous sommes en train de construire une équipe qui soit capable de rivaliser avec les Blaugranas." Même s'il se murmure dans la coulisse que le véritable objectif assigné par Florentino Perez à son équipe serait la Ligue des Champions, attendue depuis maintenant quatre ans et que la maison Blanche rêve de fêter lors d'une finale, qui aura pour cadre cette saison... Santiago-Bernabeu.