Umaga dépanne Toulon

  • A
  • A
Umaga dépanne Toulon
@ Maxppp
Partagez sur :

RUGBY - Agé de 36 ans, Tana Umaga est de retour sous le maillot toulonnais.

RUGBY - Agé de 36 ans, Tana Umaga est de retour sous le maillot toulonnais. Il était le premier gros coup de Mourad Boudjellal. Débarqué en octobre 2006 sur la Rade, pour une pige quatre mois voulue par le président toulonnais, Tana Umaga ne pensait certainement pas y rester si longtemps, au point de devenir un emblème du RCT. Revenu la saison suivante, sur le banc de touche, il parvint à mener le club azuréen jusqu'au titre de champion de France de Pro D2, avant de connaître une première saison parmi l'élite plus compliquée que prévue, à tel point qu'il dut rechausser les crampons dans les dernières journées pour mener à bien l'opération maintien, jusqu'à une honorable neuvième place, Umaga inscrivant même un essai. Cette année, c'est dans un tout autre contexte qu'il revient... Car pour sa deuxième saison dans le Top 14, le RCT réalise une saison bien plus conforme aux exigences et à l'investissement du président Boudjellal. Cinquième du classement à quatre journées de la fin de la saison régulière, Toulon devrait, sauf surprise, disputer les barrages. Avec Umaga, donc. Mais au-delà du plaisir, c'est surtout l'envie de préparer la saison prochaine qui l'a poussé à délaisser son poste d'adjoint de Philippe Saint-André, en charge des arrières. Umaga l'a annoncé il y a quelques semaines, il retournera en Nouvelle-Zélande dès cet été. Et sur le terrain. Saint-André: "Il n'a rien perdu de son timing, de son envie" Au pays des Kiwis, qu'il souhaite rejoindre pour des raisons familiales, Umaga a passé un accord avec Counties Manukau, équipe de la région sud d'Auckland, pour un contrat de deux ans d'entraîneur-joueur. Il serait ainsi éligible pour la campagne 2011 des Chiefs en Super 15. Mais le dessein le plus fou que nourrirait le trois quart néo-zélandais serait de disputer la Coupe du monde 2011 à domicile avec les All Blacks. Umaga aura alors 37 ans. "Ce serait mentir de dire que ça ne m'a pas traversé l'esprit. Les gens ne vont pas s'empêcher d'en parler", confiait récemment à l'Equipe celui qui a porté à 74 reprises le maillot à la fougère argentée, pour la dernière fois en 2005. Or, pour cela, Umaga sait que le plus tôt sera le mieux pour reprendre le rythme de la compétition. A ce titre, l'indisponibilité du trois-quarts aile Christian Loamanu a fait les affaires d'Umaga, puisqu'elle a libéré une place de joker médical à Toulon. Et l'ancien capitaine des Blacks se dit prêt. "C'est sûr que si la possibilité de jouer m'est offerte, je la saisirai, commentait-il dans Var-Matin. Personnellement, je le souhaite. Physiquement, je me suis préparé. Je me sens prêt mentalement. Reste à voir comment, en match, je vais encaisser les chocs..." Reste qu'Umaga ne bénéficiera pas de passe-droit, dans un effectif aussi relevé que celui du RCT. Mais Philippe Saint-André n'est pas inquiet pour lui. "Si je ne le jugeais pas en pleine forme, je ne l'alignerais pas, explique simplement l'entraineur toulonnais, toujours dans Var-Matin. Il n'a rien perdu de son timing, de son envie. Il a l'enthousiasme d'un junior." Vendredi, à Bourgoin, Umaga devrait être titulaire au sein de la ligne des trois-quarts des Sudistes. Sauf si la LNR l'en empêche, faute de licence transmise à temps. Mais tôt ou tard, Umaga rejouera, c'est une certitude.