Tsonga y a mis du coeur !

  • A
  • A
Tsonga y a mis du coeur !
@ Reuters
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - Touché au dos, le Manceau s'est qualifié pour les huitièmes de finale.

ROLAND-GARROS - Touché au dos, le Manceau s'est qualifié pour les huitièmes de finale.On aura vu deux Jo-Wilfried Tsonga, vendredi, sur le court Philippe-Chatrier, lors de son duel avec Thiemo De Bakker, pour le compte du troisième tour du tournoi de Roland-Garros. Le premier "Jo" est exaspérant. Supérieur à son adversaire, ce "Jo" là ne supporte pas d'être accroché, la frustration prend vite le dessus et le personnage en devient d'autant plus difficile, à force de forcer ses coups et d'extérioriser son énervement. Au final, et après une vilaine double-faute dans le tie-break, le Batave en profite pour empocher la première manche (6-7).C'est le moment choisi par le dos de Tsonga pour se réveiller. Gêné par la douleur, l'élève d'Éric Winogradsky grimace mais puise dans ce mal une nouvelle motivation. Un nouveau joueur fait alors son apparition sur le terrain. Manipulé à deux reprises par le kiné, le Français s'accroche et se montre bien plus agressif et positif dans son attitude. Il doit cependant s'employer car, de son côté, De Bakker n'a pas l'intention de lâcher l'affaire et donne du fil à retordre à son adversaire. C'est seulement au bout d'un deuxième tie-break que le Tricolore relance définitivement le match (7-6).Écoutez Jo-Wilfried Tsonga, au micro de Corinne Boulloud: Libéré, Jo-Wilfried Tsonga passe alors la vitesse supérieure et remporte le premier break de la rencontre pour mener 3-0. Dans un sursaut d'orgueil, le Néerlandais recolle bien au score, mais c'est sans compter sur le détermination nouvelle du Manceau (6-3). Le poing se fait alors rageur, les cris accompagnent chaque coup. Le public ajoute son soutien, et un break suffit au désormais seul Français qualifié pour les huitièmes de finale pour s'imposer (6-4). Reste à savoir dans quel état ce dernier les abordera.