Tsonga sert le plomb

  • A
  • A
Tsonga sert le plomb
Partagez sur :

Grâce à son gros service, Jo-Wilfried Tsonga a rallié ce mercredi les quarts de finale du tournoi de Rotterdam. Le Manceau s'est défait en trois manches (4-6, 6-4, 6-4) de son compatriote Michael Llodra, qui manque l'occasion de faire son entrée dans le Top 20. Par ailleurs, Benoît Paire a écarté Gilles Simon (6-2, 2-6, 6-3) pour son premier succès dans le tableau principal d'une épreuve ATP.

Grâce à son gros service, Jo-Wilfried Tsonga a rallié ce mercredi les quarts de finale du tournoi de Rotterdam. Le Manceau s'est défait en trois manches (4-6, 6-4, 6-4) de son compatriote Michael Llodra, qui manque l'occasion de faire son entrée dans le Top 20. Par ailleurs, Benoît Paire a écarté Gilles Simon (6-2, 2-6, 6-3) pour son premier succès dans le tableau principal d'une épreuve ATP. Troisième confrontation entre Jo-Wilfried Tsonga et Michael Llodra, et troisième victoire pour le Manceau. Au deuxième tour du tournoi de Rotterdam, le protégé d'Eric Winogradsky s'est imposé en trois manches (4-6, 6-4, 6-4), en un peu plus de deux heures de jeu, et a obtenu son billet pour les quarts de finale de l'épreuve néerlandaise, premier ATP 500 de la saison. En guise de consolation, Llodra pourra se dire qu'il a pour la première fois gagné un set contre son compatriote, le premier, mais il a surtout manqué une belle occasion de faire son entrée dans le Top 20. Après sa victoire contre Nikolay Davydenko, le Parisien pouvait faire son apparition parmi les vingt premiers joueurs du monde en cas de succès contre Tsonga. Il faudra repasser. Comme en 2009, année de seule participation à Rotterdam jusqu'à aujourd'hui, Tsonga jouera les quarts de finale. Battu il y a deux ans par Rafael Nadal, le n°2 français retrouvera cette fois-ci Tomas Berdych, un sacré client, ou Dmitry Tursunov, un adversaire plus à sa portée. Pour ce tournoi indoor, à la surface jugée rapide par les joueurs, il s'est appuyé sur une grosse première balle pour acculer Llodra loin de sa ligne de fond de court. Après un retard à l'allumage au premier set, remporté 6-4 par le Parisien, vainqueur aux Pays-Bas en 2008, Tsonga s'est ensuite montré impérial sur sa mise en jeu: 16 aces au total, dont une belle flopée dans les derniers jeux, et une seule balle de break à défendre dans les deuxième et troisième sets. Difficile alors pour Llodra de trouver l'ouverture. Autre duel tricolore au programme, l'entrée en lice de Gilles Simon contre Benoît Paire. La première confrontation entre les deux hommes a tourné à l'avantage du plus jeune, puisque Paire, âgé de 21 ans et sorti des qualifications, s'est imposé en trois manches (6-2, 2-6, 6-3). Belle performance pour le natif d'Avignon, 136e joueur mondial, qui a remporté son premier match dans le tableau principal d'une épreuve ATP (hors Grand Chelem). Invité à l'Open d'Australie il y a trois semaines, Paire avait franchi le premier tour en écartant l'Italien Cipolla en trois sets, avant de s'incliner contre Ivan Ljubicic. C'est justement le Croate qu'il retrouvera jeudi pour son huitième de finale aux Pays-Bas. Avec un esprit revanchard.