Tsonga, sans trembler

  • A
  • A
Tsonga, sans trembler
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - En dominant Matosevic, Tsonga s'est qualifié pour le troisième tour à Indian Wells.

TENNIS - En dominant Matosevic, Tsonga s'est qualifié pour le troisième tour à Indian Wells. C'est ce qui s'appelle avoir l'esprit d'équipe. Bien sûr, Jo-Wilfried Tsonga, avec la stature qui est la sienne désormais, se doit de battre, qui plus est facilement, le 240e joueur mondial. Le tennis étant un sport avant tout individuel, le numéro 1 français a fait respecter la logique et poursuit ainsi son parcours sur les courts floridiens. Mais le nom de Marinko Matosevic, depuis vendredi, résonnait forcément dans les têtes françaises comme un affront, une faute à vite corriger. Sorti de nulle part, c'est-à-dire des qualifications, cet Australien de 24 ans, dont le meilleur classement fut de 159e en fin d'année dernière, avait alors infligé à Michaël Llodra, actuel 65e au classement ATP, une véritable correction. 6-3, 6-0, le score parle de lui-même, il est en tout cas suffisamment évocateur pour avertir Tsonga du potentiel danger. Mello ou Montanes pour affronter Tsonga ? Un avertissement reçu cinq sur cinq par le Manceau, qui aura pris son adversaire à la gorge pour lui infliger un 6-1 plus en rapport avec les deux forces en présence. Tsonga fait ensuite parler son expérience dans la seconde manche, breakant Matosevic à 3-3 pour finalement s'adjuger la victoire 6-1, 6-3, après une heure et trois minutes de jeu. De quoi se préserver pour le troisième tour qui se profile, a priori abordable pour le Français, qui sera opposé au vainqueur du match Mello-Montanes. Rezaï fait le boulot L'autre grosse satisfaction tricolore de la journée est venue d'Aravane Rezaï, victorieuse d'un match exceptionnel par sa durée face à Francesca Schiavone. 6-7, 7-6, 6-4, là encore le score est évocateur du véritable combat que se sont livré les deux joueuses. Deux tie-breaks, près de trois heures de jeu, Rezaï et Schiavone ont offert au public floridien un spectacle digne d'un affrontement sur le circuit masculin. La native de Saint-Etienne s'offre ainsi un deuxième succès en autant de rencontres face à l'Italienne et se hisse en huitième de finale. Au-delà de cette performance, déjà notable, Rezaï confirme surtout qu'elle est en train de devenir une joueuse plus régulière, plus forte mentalement aussi.