Tsonga s'arrête en quarts

  • A
  • A
Tsonga s'arrête en quarts
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Le Français s'incline face à Thiemo De Bakker, à Barcelone.

TENNIS - Le Français s'incline face à Thiemo De Bakker, à Barcelone. Alors oui, c'était sa toute première fois à Barcelone. Mais même pour une première fois, Jo-Wilfried Tsonga pouvait espérer mieux qu'un arrêt en quart de finale de l'Open catalan. Et si le Manceau avait les moyens de voir plus haut, il est tombé sur un jeune joueur qui, malgré son inexpérience, lui a mené la vie dure pendant plus de deux heures avant de triompher en trois sets (6-4, 3-6, 6-3). Thiemo De Bakker est pourtant loin d'être un inconnu pour Jo-Wilfried Tsonga. Les deux hommes avaient ferraillé l'an passé en barrage de la Coupe Davis, pour une difficile victoire du Français au final (7-6, 6-2, 3-6, 7-6). En quelques mois, le Néerlandais, qui, à 21 ans, s'apprête à effectuer son entrée au Top 50 de l'ATP, a visiblement beaucoup appris. Et sa maîtrise de l'amorti a notamment fait beaucoup de dégâts vendredi soir et a bien failli rendre chèvre un "Jo" bien prêt de dégoupiller à plusieurs reprises. Malgré une quasi-égalité au pourcentage de premières balles (57 contre 58%), De Bakker s'est également montré supérieur au service, réalisant 5 aces contre un seul pour le Tricolore, ce dernier commettant par ailleurs 5 double-fautes. Et alors que les deux hommes s'étaient rendus coup pour coup lors des deux premières manches (6-4, 3-6 en 1h20), c'est sur une nouvelle double-faute de Tsonga que le match allait basculer. Mené 2-1 dans l'ultime set, il allait se faire piéger sur un énième amorti de son adversaire qui se procurait donc une balle de break convertie après un service dans le couloir du numéro un Français, tête de série numéro 3 à Barcelone. Et malgré un débreak dans la foulée, Tsonga multipliait les fautes directes et offrait sur un plateau la qualification à De Bakker, pourtant éreinté par son marathon face à Ferrero au tour précédent. Pour sa toute première demi-finale sur le circuit ATP, il défiera donc Robin Söderling pour une place en finale, alors que Jo va lui mettre le cap sur le Masters 1000 de Rome afin de poursuivre sa préparation sur terre. En espérant que les nerfs tiennent...