Tsonga retrouve Djokovic

  • A
  • A
Tsonga retrouve Djokovic
Partagez sur :

Brillant vainqueur de Roger Federer la veille, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas tremblé vendredi face à Nicolas Almagro (6-4, 6-4) pour s'ouvrir les portes des demi-finales du Masters 1000 de Montréal, où il retrouvera un certain Novak Djokovic. Le Serbe n'a fait qu'une bouchée de Gaël Monfils (6-2, 6-1).

Brillant vainqueur de Roger Federer la veille, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas tremblé vendredi face à Nicolas Almagro (6-4, 6-4) pour s'ouvrir les portes des demi-finales du Masters 1000 de Montréal, où il retrouvera un certain Novak Djokovic. Le Serbe n'a fait qu'une bouchée de Gaël Monfils (6-2, 6-1). Jo-Wilfried Tsonga est en forme et ne s'en cache pas. Victorieux de Roger Federer jeudi à Montréal (7-6, 4-6, 6-1), pour la deuxième fois en quelques semaines après sa victoire en quarts de finale à Wimbledon, le n°13 mondial a eu le bon goût de ne pas craquer face à Nicolas Almagro, vendredi en quarts. Vainqueur en deux petits sets (6-4, 6-4) et un peu moins d'une heure et demie, le Tricolore n'a laissé quasiment aucune chance à son adversaire. Solide au service, il a remporté 70% de ses points sur sa mise en jeu, le Manceau ne s'est fait qu'une petite frayeur dans le dernier jeu, au cours duquel il a sauvé trois balles de break pour décrocher la victoire. Le Français a toutefois reconnu qu'il a un peu accusé le coup au lendemain de son combat face à Federer: "J'étais un peu fatigué aujourd'hui (vendredi), je manquais d'énergie. Le match d'hier (jeudi) a puisé dans mes forces et mon niveau d'énergie était bas". Mais ce dernier a tout de même su gérer son effort: "J'ai décidé de me concentrer seulement sur quelques jeux de retour et de me concentrer surtout pour conserver mon service. Ne pas jouer chaque jeu à fond était le moyen pour moi de garder de l'énergie" Monfils: "Le meilleur Novak que j'aie jamais rencontré" « Jo » atteint ainsi pour la deuxième fois de sa carrière le dernier carré du Masters 1000 canadien, deux ans après sa défaite face à Andy Murray à ce stade de la compétition (6-4, 7-6). Mais il sera encore extrêmement difficile de s'ouvrir les portes de la finale car ce n'est pas moins que le n°1 mondial qui sera face à lui. Toujours aussi impressionnant, Novak Djokovic a décroché sa 51e victoire de l'année -pour une seule défaite face à Roger Federer à Roland-Garros -, aux dépens de Gaël Monfils, qui n'a pu tenir la cadence du Serbe (6-2, 6-1). "J'ai joué vraiment vite et j'ai essayé de mettre constamment de la pression sur Gaël parce que je ne voulais pas lui laisser le temps de revenir dans le match ou de réfléchir à sa façon de jouer. J'ai joué mon meilleur match du tournoi", s'est satisfait « Nole ». « La Monf' » ne pouvait qu'approuver: "C'est certainement le meilleur Novak que j'aie jamais rencontré", a confirmé la tête de série n°5. "J'ai bien joué, j'ai frappé fort mais je n'ai jamais trouvé la solution pour finir le point". A n'en pas douter, Djokovic devrait maintenir un tel niveau de jeu face à Tsonga samedi lors des demi-finales qui verront également s'opposer Mardy Fish et Janko Tipsarevic. Mais le Français, fort de sa récente défaite face au Serbe il y a six semaines à Wimbledon (7-6, 6-2, 6-7, 6-3), aura de nouveau à coeur de pousser son adversaire dans ses derniers retranchements. "Le dernier match a été très serré, très intense, très important pour nous deux. Il joue mieux depuis deux mois, je pense qu'il a monté de niveau. Il peut très bien jouer sur toutes les surfaces. Il a un gros service et quand il sert bien, il peut battre n'importe qui", préfère prévenir « Djoko » qui sait qu'il doit rester sur ses gardes pour éviter toute mauvaise surprise.