Tsonga redevient un maître

  • A
  • A
Tsonga redevient un maître
Partagez sur :

Jo-Wilfried Tsonga, trois ans après sa première participation, va redécouvrir le Masters à la fin du mois puisqu'il a officiellement validé son billet pour Londres (20-27 novembre) ce jeudi. Le Français a profité de l'élimination de Tipsarevic à Bercy pour obtenir le précieux sésame. Dans la foulée il a battu Seppi (6-3, 6-4) et défiera Djokovic en quarts de finale.

Jo-Wilfried Tsonga, trois ans après sa première participation, va redécouvrir le Masters à la fin du mois puisqu'il a officiellement validé son billet pour Londres (20-27 novembre) ce jeudi. Le Français a profité de l'élimination de Tipsarevic à Bercy pour obtenir le précieux sésame. Dans la foulée il a battu Seppi (6-3, 6-4) et défiera Djokovic en quarts de finale. Elle était attendue, elle est désormais officielle. La qualification de Jo-Wilfried Tsonga pour le Masters de Londres a été actée jeudi à Paris-Bercy et le Français l'a obtenue avant même d'entrer sur le court pour y disputer son match du troisième tour. C'est en effet de la raquette de Tomas Berdych qu'est venue la bonne nouvelle pour le Manceau, le Tchèque se qualifiant pour Londres, en même temps que Tsonga et Mardy Fish, en mettant fin au parcours de Janko Tipsarevic (7-5, 6-4), le dernier joueur à encore pouvoir bouleverser la hiérarchie. Battu lors de ses quatre précédentes confrontations avec le Serbe, Berdych n'a cette fois pas tremblé malgré une entame de match catastrophique (1-5). Tsonga saura sans doute le remercier même si sa victoire dans la foulée sur Andreas Seppi (6-3, 6-4) lui aurait suffi à prolonger sa saison outre-Manche dans deux semaines. Pour le Français, cette qualification vient récompenser une saison très accomplie. Laissé tranquille par son corps, une première depuis 2004, "Jo" a réussi à revenir dans le Top 10 - il est 8e cette semaine - mais a aussi souvent répondu présent dans les grands moments. Sa demi-finale à Wimbledon, ainsi que son quart à l'US Open, en attestent. Assez régulier en Masters 1000, malgré deux éliminations d'entrée à Indian Wells et Shanghai, le Sarthois a aussi gagné deux titres, à Metz et à Vienne. En compagnie de Novak Djokovic, Rafael Nadal, Andy Murray, Roger Federer, David Ferrer, Berdych et Fish, Tsonga aura une belle occasion de se mesurer à ce qui se fait de mieux au monde en tennis, et dans des conditions de jeu, l'indoor, qui peuvent lui donner l'espoir de jouer un rôle. En 2008, année de son unique participation jusque-là au Masters, le Français avait battu Djokovic mais s'était incliné face à Davydenko et Del Potro pour s'arrêter au stade des poules. L'heure de la deuxième chance est arrivée. En attendant, un autre gros défi l'attend vendredi au POPB: un quart de finale face au n°1 mondial Djokovic dans une ambiance certainement électrique. Comme il aime.