Tsonga, le match d'après

  • A
  • A
Tsonga, le match d'après
Partagez sur :

Entrée en matière laborieuse pour Jo-Wilfried Tsonga à Valence. Le Français, titré à Vienne le week-end dernier, s'en est sorti en trois manches contre l'Espagnol Marti, 182e joueur mondial (4-6, 7-5, 6-2). Mais cette petite victoire compte dans la course au Masters, d'autant que Mardy Fish s'est blessé. De son côté, Gaël Monfils s'est facilement imposé contre Albert Montanes (6-3, 6-1).

Entrée en matière laborieuse pour Jo-Wilfried Tsonga à Valence. Le Français, titré à Vienne le week-end dernier, s'en est sorti en trois manches contre l'Espagnol Marti, 182e joueur mondial (4-6, 7-5, 6-2). Mais cette petite victoire compte dans la course au Masters, d'autant que Mardy Fish s'est blessé. De son côté, Gaël Monfils s'est facilement imposé contre Albert Montanes (6-3, 6-1). Après sa victoire à Vienne le week-end dernier, Jo-Wilfried Tsonga n'a eu que 48 heures pour savourer le septième titre de sa carrière avant de se replonger dans la compétition. Engagé à Valence, un tournoi ATP 500, le n°1 français s'est heurté au syndrome post-victoire, quand la tête et les jambes, surtout la tête, auraient bien soufflé plus longtemps. Très costaud contre Juan Martin Del Potro dimanche, le Manceau n'avait plus le même visage ce mardi pour son entrée en lice en Espagne. Tête de série n°2, il a surnagé pour battre en trois manches (4-6, 7-5, 6-2) le modeste Espagnol Javier Marti, âgé de 19 ans, 182e mondial et invité par les organisateurs. Laborieuse donc l'entrée en lice du Français, qui sera opposé en huitièmes de finale au revenant Sam Querrey, absent du circuit depuis juin dernier après une vilaine blessure au coude droit. Mais depuis plusieurs mois, Tsonga a trouvé la recette pour franchir les tours sans jouer à son meilleur niveau et surtout sans puiser dans ses réserves. A Vienne la semaine dernière, le Manceau n'était guère convaincant dans ses premiers matches, mais il a eu le mérite de les gagner en portant son effort au moment opportun. Contre Marti, il l'a produit en fin de deuxième manche, pour recoller à un set partout, avant de dérouler pour conclure la rencontre. Petite victoire mais conséquence intéressante dans la course au Masters puisque Tsonga a empoché 45 nouveaux points et s'est rapproché à cinq unités de Tomas Berdych, sixième à la Race. Le Tchèque, engagé à Bâle, ne pourra marquer des points qu'en atteignant les demi-finales en Suisse, tandis que tout autre résultat est tout bénéfique pour le Français. Derrière lui, Mardy Fish s'est blessé ce mardi aux ischios-jambiers, ce qui laisse craindre un éventuel forfait de l'Américain pour le Masters 1000 de Paris-Bercy et les Finales à Londres fin novembre. A Valence, Tsonga viendra peut-être chercher plus que ce qu'il espérait. Moins de problème en revanche pour Gaël Monfils. Le Parisien a facilement dominé Albert Montanes en deux petits (6-3, 6-1), alors qu'il avait perdu ses deux premiers matches contre l'Espagnol. Absent sur le circuit la semaine passée après son titre à Stockholm, Monfils n'a pas perdu le rythme de la compétition en contrôlant le match de bout en bout contre un adversaire plus à l'aise sur terre battue. C'est d'ailleurs la surface de prédilection de Pablo Andujar, que le Français affrontera en huitièmes de finale, avant un quart de finale théorique contre Marin Cilic, titré à Saint-Pétersbourg le week-end dernier.