Tsonga, l'heure du parpaing

  • A
  • A
Tsonga, l'heure du parpaing
Partagez sur :

Rapide, précis et sans souci. Jo-Wilfried Tsonga a parfaitement géré son deuxième tour à l'US Open ce jeudi face à Sergei Bubka (6-3, 7-5, 6-2). Un succès sans trembler pour le Manceau sûr de son jeu qui a multiplié les coups gagnants et contraint l'Ukrainien à forcer et donc à commettre des fautes. Une prestation très propre d'un Tsonga qui n'aura pas laissé trop d'énergie dans l'affaire.

Rapide, précis et sans souci. Jo-Wilfried Tsonga a parfaitement géré son deuxième tour à l'US Open ce jeudi face à Sergei Bubka (6-3, 7-5, 6-2). Un succès sans trembler pour le Manceau sûr de son jeu qui a multiplié les coups gagnants et contraint l'Ukrainien à forcer et donc à commettre des fautes. Une prestation très propre d'un Tsonga qui n'aura pas laissé trop d'énergie dans l'affaire. Jo-Wilfried Tsonga n'a pas traîné avant d'enchaîner avec une nouvelle danse des pouces rapidement suivie par un poing rageur. Alors que son pote Gaël Monfils poursuivait son marathon contre Juan Carlos Ferrero, le Manceau a eu la bonne idée de faire vite et bien. Pour ce faire, celui qui n'a plus d'entraîneur fixe, a sorti la boîte à parpaings dès les premiers échanges, histoire de bien faire comprendre à Sergei Bubka que son deuxième succès dans un Majeur ne serait pas pour tout de suite. Une tactique payante puisque malgré un service puissant, l'Ukrainien s'est rapidement retrouvé mis sur le reculoir dans l'échange, obligé de forcer un petit peu pour essayer de répondre aux puissantes attaques de Tsonga. Le Français a ainsi rapidement fait le break et bien géré ses jeux de service pour remporter le premier set 6-3. Conforté dans son schéma de jeu, le Manceau a poursuivi sur sa lancée, prenant de nouveau le service de son adversaire pour commencer à s'envoler dans la deuxième manche. Trois balles de match et les pouces sont de sortie Mais au moment de conclure, un léger relâchement coupable va coûter son break d'avance à un Tsonga contraint d'en remettre une couche. Il ne se fera heureusement pas prier, retrouvant tous ses esprits pour varier au service et frapper encore plus fort dans la balle. Le résultat est immédiat puisqu'il reprend le service de son adversaire à 5-5 avant d'enfoncer le clou d'un bon jeu de service bouclé par un ace (7-5). Il ne restait donc plus qu'à terminer le travail. Et là encore, il n'a pas perdu de temps. Un premier break à 1-1 suite à un jeu très offensif du Français qui va faire craquer l'Ukrainien à trois reprises sur son coup droit et la ligne est toute tracée vers la victoire (2-1). D'autant que dans la foulée, Bubka ne trouve plus guère de solutions et le score enfle jusqu'à 5-1. La fin de match en vue, Tsonga laisse un jeu de service à son adversaire avant de finir sur son propre engagement non sans avoir dû patienter jusqu'à la troisième balle de match. C'est tout de même un match très propre bouclé en seulement 1h45 pour le n°2 tricolore qui aura sans doute davantage d'opposition au tour suivant.