Tsonga joue la prudence

  • A
  • A
Tsonga joue la prudence
Partagez sur :

En attendant de passer plusieurs examens mardi, et d'en savoir plus sur sa blessure au genou, Jo-Wilfried Tsonga a décidé de déclarer forfait pour le tournoi de Valence, programmé cette semaine, afin de se préserver pour Bercy et la Coupe Davis. Côté Français, Gilles Simon a disposé de Sergiy Stakhovsky (6-3, 6-3). Arnaud Clément a eu moins de réussite contre Teimuraz Gabashvili (6-4, 6-2). A Bâle, Michael Llodra a craqué face à John Isner (4-6, 7-5, 6-3).

En attendant de passer plusieurs examens mardi, et d'en savoir plus sur sa blessure au genou, Jo-Wilfried Tsonga a décidé de déclarer forfait pour le tournoi de Valence, programmé cette semaine, afin de se préserver pour Bercy et la Coupe Davis. Côté Français, Gilles Simon a disposé de Sergiy Stakhovsky (6-3, 6-3). Arnaud Clément a eu moins de réussite contre Teimuraz Gabashvili (6-4, 6-2). A Bâle, Michael Llodra a craqué face à John Isner (4-6, 7-5, 6-3). Par précaution, Jo-Wilfried Tsonga ne disputera le tournoi de Valence, qui a débuté ce lundi. Samedi, contre Gaël Monfils à Montpellier, le n°1 Français a vu se réveiller la douleur au genou qui l'avait tenu éloigné des courts pendant deux mois après Wimbledon. "Le principe de précaution doit être appliqué sur le même genou qui a subi un traumatisme lors du tournoi de Wimbledon. De nouveaux examens cliniques et imageries auront lieu mardi 2 novembre afin de diagnostiquer avec certitude cette gêne", déclare le Manceau sur son site internet. Des échéances importantes attendent le n°13 mondial, comme le Masters 1000 de Paris-Bercy, et bien sûr la finale de la Coupe Davis, début décembre en Serbie. En attendant, ce forfait pourrait faire les affaires de Benoît Paire, qui devait affronter Jo-Wilfried Tsonga à Valence. Le jeune Français jouera certainement contre un lucky loser. Les autres Tricolores engagés ont connu des fortunes diverses. Gilles Simon a disposé de Sergiy Stakhovsky (6-3, 6-3) et rejoint Fernando Verdasco en huitièmes tandis qu'Arnaud Clément n'a pas existé contre Teimuraz Gabashvili (6-4, 6-2). A Bâle, l'entrée en matière du régional de l'étape, Roger Federer, était très attendu. Et le Suisse n'a pas déçu. Quoique. Les supporters présents auraient sûrement voulu le voir convertir une balle de match mais son adversaire, Alexandr Dolgopolov, a dû abandonner en toute fin de match alors que le score ne laissait plus aucun doute sur l'issue des débats (6-4, 5-2 ab.). De son côté, Michaël Llodra n'a pas démérité contre John Isner. Vainqueur de la première manche, le Parisien a cédé au plus mauvais moment dans la deuxième pour finalement s'incliner en trois sets (4-6, 7-5, 6-3). Auteur de 18 aces dans cette rencontre, l'Américain affrontera le Néerlandais Robin Haase au tour suivant.