Tsonga imite Monfils

  • A
  • A
Tsonga imite Monfils
@ REUTERS
Partagez sur :

OPEN D’AUSTRALIE - Chardy, Serra et Millot sont éliminés. Llodra et Tsonga au deuxième tour.

Tsonga est un diesel. Le numéro deux français est passé tout près de l'élimination lors de ce premier tour. Après un début de match catastrophique, il est s'est réveillé dans le troisième set. Bien aidé par la colonie de supporters français présents dans la Margaret Court Arena, Jo-Wilfried Tsonga a dû batailler pour venir à bout de l'Allemand Philipp Petzschner (4-6, 2-6, 6-2, 6-3, 6-4). Le Français avait connu un début aussi difficile à Roland-Garros. Un contre-temps qui ne l'avait pas empêché de franchir plusieurs tours. A lire : Tsonga, retour d'enfer !

Pas de temps à perdre. Le cauchemar des têtes de série, c’est de passer trop de temps sur le court pour le premier tour. Rafael Nadal a bien retenu la leçon en restant seulement 47 minutes sur le central de Melbourne. Le temps de mener 6-0, 5-0 contre le Brésilien Marcos Daniel, contraint ensuite à l’abandon.
Le Suédois Robin Söderling n’a pas traîné non plus. Quelques grosses claques en coup droit et 1h34 plus tard, son adversaire, Potito Starace, devait rendre les armes. Au suivant ! A lire : Nadal en roue libre

Les Bleus n’aiment pas le mardi.Sur 11 Français engagés lundi, huit ont passé le premier tour. Mardi, les tennismen tricolores n’ont pas connu autant de succès. Florent Serra a été balayé par les services atomiques de l’Américain John Isner (6-3, 7-6, 6-3). Pas de surprise non plus pour Vincent Millot, expédié par Jurgen Melzer (6-2, 6-4, 6-2).
Michaël Llodra a, quant à lui, tenu son rang en battant l’Argentin Juan Ignacio Chela en quatre manches (6-3, 3-6, 6-2, 6-4).
Petite déception en revanche pour Arnaud Clément qui s'est incliné dès le premier tour contre l'Italien Andreas Seppi. Finaliste à Melbourne, le Français avait pourtant remporté les deux premières manches (3-6, 2-6, 7-5, 6-3, 6-2).

Melbourne J2, 930

© Montage Reuters

A bicyclette. On attendait le choc dans le tableau féminin entre deux anciennes n°1 mondiales, Kim Clijsters et Dinara Safina. Le choc s’est transformé en correction. La Russe a reçu une fessée sur le court central en 44 minutes (6-0, 6-0). Les joueurs de tennis utilisent une expression très imagée pour ce genre de défaite : "elle pourra rentrer à bicyclette". Plus inquiétant pour Safina, elle n’a inscrit que 16 points, 8 par set.

275e mondiale. C’est la perf’ du jour. La jeune Française Caroline Garcia s’est qualifiée pour le deuxième tour en battant l’Américaine Varvara Lepchenko, 76e au classement WTA (7-5, 4-6, 6-3). Après avoir brillament passé les qualifications, Caroline Garcia accroche une joueuse du Top 100. A seulement 17 ans, elle pourrait même rêver d’un troisième tour puisqu’elle affrontera au prochain match la Japonaise Ayumi Morita, 74e joueuse mondiale.

La baguette tueuse. Après l'annonce de son abandon lundi, Julien Benneteau a été opéré. Le Français s’est blessé à l’auriculaire droit en désolidarisant des baguettes en bois dans un restaurant japonais. Mais qu'i se rassure, ce n'est pas le premier sportif à se blesser bêtement. L'année dernière, l'Américaine Vénus Williams s'est blessée en marchant sur des débris de verre dans un restaurant. Dans le même registre des sportifs maladroits, le gardien de but espagnol Santiago Canizares s'était sectionné plusieurs tendons en se laissant tomber une bouteille de parfum sur le pied.