Tsonga dernier rescapé

  • A
  • A
Tsonga dernier rescapé
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - A Dubai, Jo-Wilfried Tsonga est le seul rescapé tricolore à l'issue du 1er tour.

TENNIS - A Dubai, Jo-Wilfried Tsonga est le seul rescapé tricolore à l'issue du 1er tour. Pendant que Michael Llodra fêtait son titre à l'Open 13 de Marseille le week-end dernier, Jo-Wilfried Tsonga se démenait avec un sale virus, une vilaine gastro-entérite qui l'a cloué au lit. Le Manceau, remis sur pied, a finalement choisi de faire le voyage jusqu'à Dubai et de s'aligner au premier tour de l'épreuve ATP 500. Et retrouver le Parisien pour son entrée en lice n'avait, en apparence, rien d'une sinécure tant Llodra a démontré une belle qualité de jeu tout au long de sa semaine marseillaise. Pourtant, c'est bien le 65e joueur mondial qui a lâché prise physiquement dans la rencontre, au point d'abandonner à l'entame de la deuxième manche (7-6, ab.). Sans doute épuisé par les efforts consentis à Marseille et par le voyage jusqu'aux Emirats arabes unis, Llodra a préféré jeté l'éponge. Mais il y a fort à parier qu'il aurait poursuivi son match s'il n'avait pas échoué d'un rien dans le premier set, perdu 11 points à 9 dans le jeu décisif. Pour Tsonga, qui avait bataillé pendant plus de 2h30 lors de sa défaite en demi-finales à Marseille face à Benneteau, c'est un moindre mal. D'autant que les choses sérieuses commencent pour le protégé d'Eric Winogradsky avec un huitième de finale contre Ivan Ljubicic et un éventuel quart face à Novak Djokovic, un adversaire contre lequel il reste sur un beau succès à l'Open d'Australie. Serra inquiète Davydenko Demi-finaliste des deux seuls tournois qu'il a disputés depuis le début de la saison (à Melbourne et à Marseille), Tsonga est malgré tout sorti du Top 10 pour la première fois depuis avril 2009. Le Manceau a en effet perdu les points de sa victoire à l'Open 13 obtenue l'an dernier, et Cilic et Verdaco lui sont passés devant au classement ATP. Le tournoi de Dubai, richement doté en points, pourrait lui permettre de revenir parmi les dix premiers puisque c'est la première fois de sa carrière qu'il participe à l'épreuve. A noter par ailleurs qu'aucun Français ne figure dans le Top 10 cette semaine, une première depuis octobre 2008. Pour les trois autres Tricolores en lice, c'est un petit tour et puis s'en va. Florent Serra est passé à quelques points de la perf' de la journée. Menant 7-6, 4-4 et 15/40 sur le service de Nikolay Davydenko, le Bordelais tenait le 6e joueur mondial dans sa raquette. Sauf que soudainement le protégé de Pierre Cheret a perdu les pédales et le Russe n'a ensuite abandonné qu'un seul jeu pour l'emporter après 2h11 de jeu (6-7, 6-4, 6-1). De son côté, Julien Benneteau est passé complètement au travers de son match du premier tour. Le Bressan, finaliste à Marseille et qui devait au départ affronter Roger Federer avant le forfait du Suisse, n'a inscrit que trois jeux face à Tommy Robredo (6-2, 6-1). Même punition par Arnaud Clément, dominé en deux manches par Marin Cilic (6-2, 6-4).