Tsonga débute bien

  • A
  • A
Tsonga débute bien
@ Reuters
Partagez sur :

WIMBLEDON - Le Français a battu l'Américain Kendrick pour son entrée dans le tournoi.

WIMBLEDON - Le Français a battu l'Américain Kendrick pour son entrée dans le tournoi.Après le sans faute tricolore de la première journée, avec les qualifications pour le deuxième tour de Monfils, Llodra, Clément et Bartoli, les treize Français attendus sur les courts ce mardi avaient un sacré challenge à relever. Si Pauline Parmentier a logiquement cédé contre la Chinoise Zheng, Gilles Simon s'est montré à l'aise malgré son manque de match avec une victoire en trois manches contre le qualifié espagnol Alcaide (6-3, 6-4, 7-6). Les yeux étaient surtout braqués sur Jo-Wilfried Tsonga, l'une des meilleures chances françaises à Londres, qui participe pour la troisième fois de sa carrière aux Internationaux de Grande-Bretagne. Le Manceau a rempli son contrat en écartant l'Américain Kendrick.Les gros serveurs, Jo-Wilfried Tsonga n'a jamais vraiment aimé ça. Le Manceau a souvent perdu ses nerfs face aux machines à aces qui se présentaient face à lui, notamment Ivo Karlovic à Wimbledon l'an dernier, contre lequel il n'a pas aperçu l'ombre d'une balle de break en quatre sets (6-7, 7-6, 5-7, 6-7). Mêmes topos contre John Isner à Washington et Chris Guccione à Cincinnati l'été dernier. Frustré de ne pas utiliser ses qualités de puncheur à bon escient, « Jo » lâchait prise mentalement. Mais cela est peut-être sur le point de changer. Tsonga a en tout cas donné un premier élément de réponse ce mardi sur le court n°1 de Wimbledon en dominant Robert Kendrick en trois manches (7-6, 7-6, 3-6, 6-4).Les deux hommes s'affrontaient pour la deuxième fois seulement sur le circuit. Et le protégé d'Eric Winogradsky n'avait pas connu trop de difficulté pour se débarrasser de l'Américain à Miami il y a un an et demi. Ce fut une autre paire de manche sous le soleil londonien qui a inondé le All England Club. Tsonga aurait pu couler sous la pluie d'aces de Kendrick (28 au total), sombrer en pensant aux nombreuses occasions de break manquées (1/8). Mais il a patienté. Une vertu qui peut faire toute la différence sur gazon. Car il a ravi le service de l'Américain au meilleur moment, à 5-4 en sa faveur dans la quatrième manche. Agressif dès le retour, Tsonga poussait le 161e mondial à la faute, un revers pas beau du tout au milieu du filet.