Tsonga bute sur Murray

  • A
  • A
Tsonga bute sur Murray
Partagez sur :

Tombeur de Roger Federer la veille, Jo-Wilfried Tsonga n'est pas parvenu à réaliser un second exploit dans la foulée. Samedi en demi-finale du Masters 1000 de Montréal, le Manceau s'est incliné en deux manches face à Andy Murray. Nouveau numéro deux mondial, l'Ecossais affrontera Del Potro ou Roddick dimanche en finale.

Tombeur de Roger Federer la veille, Jo-Wilfried Tsonga n'est pas parvenu à réaliser un second exploit dans la foulée. Samedi en demi-finale du Masters 1000 de Montréal, le Manceau s'est incliné en deux manches face à Andy Murray. Nouveau numéro deux mondial, l'Ecossais affrontera Del Potro ou Roddick dimanche en finale. Jo-Wilfried Tsonga est tombé sur plus fort que lui. Après avoir réussi l'exploit de tomber le numéro un mondial, Roger Federer la veille, le Manceau est cette fois tombé sur un os en la personne d'Andy Murray. Face à un joueur tricolore qui n'a pas démérité, l'Ecossais s'est montré le plus solide dans les moments importants et a finalement disposé du Français au bout de deux sets et un peu moins de deux heures de jeu (6-4, 7-6 [8]).Le début de match donne lieu à une phase de réglage pour les deux joueurs avant qu'Andy Murray ne prenne le service de Tsonga dès le quatrième jeu (3-1). Le Français, efficace au service jusque là cède sur quelques petites fautes de concentrations. L'élève d'Éric Winogradsky ne lâche cependant pas prise puisque, alors que son adversaire sert pour le set, il profite d'une double-faute de l'Ecossais, puis d'une belle montée au filet pour débreaker (5-4). Pourtant poussé par le public québecois, le Français se retrouve abandonné par sa première balle de service. S'il efface une balle de set, il cède sur la seconde après un joli coup croisé d'Andy Murray (6-4).Murray devant NadalDès la reprise, le Tricolore se procure deux balles de break mais l'Ecossais les efface et assure dans la foulée (1-0). Les deux joueurs engagent alors un solide bras de fer et aucun des deux ne veut lâcher sur son engagement. C'est au huitième jeu que le public va une nouvelle fois jouer son rôle en poussant Jo-Wilfried Tsonga a effacé deux balles de break, ce qu'il fait brillamment en pratiquant un jeu offensif efficace (4-4). Quatre jeux plus loin, le Français décroche le jeu décisif. Durant ce tie-break, le Français se procure deux balles de set mais échoue lors de sa deuxième tentative. Andy Murray empoche la mise sur un retour dans les pieds de Tsonga, dont la volée échoue dans le filet (7-6 [8]).L'Ecossais se qualifie donc pour la première fois pour la finale du Masters 1000 de Montréal, lui qui avait toujours échoué à ce stade auparavant. Régulier dans l'échange et solide dans les moments importants grâce à sa belle maîtrise tactique, Murray affrontera en finale le vainqueur du duel entre l'Argentin Juan Martin Del Potro et l'Américain Andy Roddick. S'il n'a pas encore gagné sur les terres canadiennes, le Britannique, sûrement le meilleur joueur sur dur actuellement, peut d'ores et déjà se targuer de devenir le premier numéro 2 mondial britannique depuis 1973, la semaine prochaine lors de la publication du nouveau classement. Rafael Nadal, défait en quart de finale, est donc relégué au troisième rang de la hiérarchie.