Tsonga appliqué

  • A
  • A
Tsonga appliqué
Partagez sur :

Forfait l'an dernier en raison d'une blessure au genou, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas manqué son retour à l'US Open mardi en s'imposant en trois manches (6-4, 6-4, 6-4) face au Taïwanais Yen-Hsun Lu. Une victoire logique pour le Français, qui espère bien franchir le cap des huitièmes de finale à New York.

Forfait l'an dernier en raison d'une blessure au genou, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas manqué son retour à l'US Open mardi en s'imposant en trois manches (6-4, 6-4, 6-4) face au Taïwanais Yen-Hsun Lu. Une victoire logique pour le Français, qui espère bien franchir le cap des huitièmes de finale à New York. Très performant cet été, à l'image de ses demi-finales à Wimbledon et Montréal - toutes deux perdues face au nouveau numéro un mondial Novak Djokovic -, Jo-Wilfried Tsonga veut prolonger le plaisir. Eliminé par Alex Bogomolov Jr. (6-3, 6-4) dès le deuxième tour à Cincinnati il y a deux semaines, le numéro onze mondial n'a pas tremblé pour son entrée en lice à l'US Open mardi. Opposé à Yen-Hsun Lu pour son retour à Flushing Meadows - après son forfait de la saison dernière dû à une blessure au genou -, le Manceau s'est facilement imposé en un peu plus de deux heures (6-4, 6-4, 6-4). Dans le rythme dès les premiers échanges, face à un adversaire qu'il n'avait jusqu'à présent jamais rencontré, Jo doit pourtant rapidement sauver deux balles de break pour égaliser à deux partout. Un avertissement sans frais pour le Sarthois qui se décide à accélérer. Dépassé par la puissance et la vitesse du Tricolore, le Taïwanais craque sur son service et concède le premier set (6-4). Fish en huitièmes de finale ? Malgré un début de deuxième manche plutôt accroché (3-3), le scénario se répète avec Tsonga qui multiplie les coups droits gagnants pour faire de nouveau le break (4-3) et s'assurer le gain de ce deuxième set (6-4). On ne voit pas trop comment Lu peut alors réagir, d'autant plus que le 82e joueur mondial est rapidement mené 4-0 dans cette troisième manche. On ne donne alors plus très cher de sa peau, mais ce dernier trouve les ressources pour réagir et prendre, pour la première fois du match, le service du Français (4-2). Une réaction d'orgueil un peu trop tardive, car Tsonga, après quelques minutes de flottement, remet la machine en route et reprend le large, grâce notamment à son service - sept aces sur l'ensemble du match - pour finalement s'impose (6-4, 6-4, 6-4). Bien lancé dans le tournoi, le Sarthois espère désormais atteindre au moins les huitièmes de finale, ce qu'il n'a réussi à faire qu'une seule fois, c'était en 2009. A ce stade de la compétition, Tsonga pourrait retrouver un certain Mardy Fish, en très grande forme actuellement. Mais avant cet éventuel choc, il faudra gagner deux autres matches et le premier face au qualifié Ukrainien Sergei Bubka.