Tsonga a tourné la page

  • A
  • A
Tsonga a tourné la page
Partagez sur :

Quatre jours après la déroute tricolore en Coupe Davis, Jo-Wilfried Tsonga a retrouvé le sourire, jeudi, à l'occasion de l'Open de Moselle. La tête de série numéro un du tournoi n'a pas fait de sentiment au moment de mettre fin à l'aventure de Mathieu Rodrigues (26 ans, 275e mondial) en deux petites manches (6-3, 6-4). Tsonga affrontera Nicolas Mahut en quart de finale alors que Richard Gasquet, bourreau d'Olivier Rochus (6-2, 6-1), les accompagnera.

Quatre jours après la déroute tricolore en Coupe Davis, Jo-Wilfried Tsonga a retrouvé le sourire, jeudi, à l'occasion de l'Open de Moselle. La tête de série numéro un du tournoi n'a pas fait de sentiment au moment de mettre fin à l'aventure de Mathieu Rodrigues (26 ans, 275e mondial) en deux petites manches (6-3, 6-4). Tsonga affrontera Nicolas Mahut en quart de finale alors que Richard Gasquet, bourreau d'Olivier Rochus (6-2, 6-1), les accompagnera. Il a peut-être bien fait de venir. Réticent à l'idée de mettre un pied sur les courts mosellans, si vite après la débâcle de l'équipe de France en Coupe Davis (1-4), Jo-Wilfried Tsonga a finalement décidé d'honorer son statut d'ambassadeur du tournoi. Et quoi de mieux pour le Manceau, "impuissant" face à Rafael Nadal dans les arènes de Cordoue, qu'une victoire expéditive lors de son entrée en lice (6-3, 6-4) pour tourner la page espagnole et emmagasiner de la confiance en prévision des échéances futures et de cette folle course au Masters ? Et pourquoi pas de remporter son premier titre de la saison ? La victime du jour s'appelle Mathieu Rodrigues et avait le profil du joueur (275e mondial) à même de remettre dans le bain le numéro deux tricolore. Inconnu du grand public mais aguerri aux tournois Futures, où il reste sur deux titres et une finale, le bourreau de Mikhail Kukushkin au tour précédent n'a pas pesé lourd face à un JWT appliqué et beaucoup plus armé physiquement. Solide dans ses mises en jeu, le Sarthois a été presque concentré de bout en bout - sauf au moment de conclure - profitant des cadeaux d'un adversaire, parfois tendu par l'enjeu. "Je suis content d'avoir passé ce premier tour, mais plus ça va aller, plus ça va être dur", s'est confié le 10e mondial au micro de Sport +. Ce sera en effet plus corsé par la suite puisque Tsonga retrouvera Nicolas Mahut en quart de finale. Au lendemain de son succès facile face à l'Argentin Diego Junqueira (6-3, 6-2), l'Angevin a fait respecter la hiérarchie en dominant Arnaud Clément (3-6, 7-5, 6-3) après avoir pourtant concédé le premier set. L'Aixois, 172e au classement ATP mais qui "profite à fond de son invitation", a en effet failli écarter, après Michaël Llodra, un deuxième serveur-volleyeur tricolore en la personne du héros de Wimbledon 2010. Mais le demi-finaliste de l'édition 2007, beaucoup plus agressif au service, a su renverser la vapeur pour se qualifier pour son premier quart depuis juillet 2009 et le tournoi du Queen's. Un vrai soulagement.