Tsonga à sec

  • A
  • A
Tsonga à sec
Partagez sur :

Comme à l'Open d'Australie, Jo-Wilfried Tsonga quitte le tournoi de Miami en 16e de finale et face au même adversaire: Alexandr Dolgopolov. Interrompu par la pluie lundi à 6-7, 6-4, 3-2, le match entre le Tricolore et l'Ukrainien s'est finalement conclu à 7-5 pour ce dernier dans la dernière manche. Gilles Simon, qui affronte Janko Tipsarevic dans la soirée, est donc le dernier représentant français encore en piste en Floride.

Comme à l'Open d'Australie, Jo-Wilfried Tsonga quitte le tournoi de Miami en 16e de finale et face au même adversaire: Alexandr Dolgopolov. Interrompu par la pluie lundi à 6-7, 6-4, 3-2, le match entre le Tricolore et l'Ukrainien s'est finalement conclu à 7-5 pour ce dernier dans la dernière manche. Gilles Simon, qui affronte Janko Tipsarevic dans la soirée, est donc le dernier représentant français encore en piste en Floride. Les matches entre Jo-Wilfried Tsonga et Alexandr Dolgopolov n'ont jamais rien de banal. Et ce troisième affrontement entre les deux hommes n'a pas dérogé à la règle. Après le thriller du dernier Wimbledon (6-4, 6-4, 6-7, 5-7, 10-8), à l'avantage du Tricolore, puis la revanche de l'Ukrainien en 16es de finale à Melbourne (3-6, 6-3, 3-6, 6-1, 6-1), ce troisième opus, qui avait débuté lundi, s'est conclu mardi par la victoire du 23e joueur mondial (6-7, 6-4, 7-5), révélation de l'Open d'Australie et qui sort donc Tsonga au même stade que lors du premier Grand Chelem de l'année. Une issue décevante, après 2h30 de jeu, pour un Manceau en panne de sensations et à la recherche d'un match référence en extérieur, lui qui n'aura réussi à tirer son épingle du jeu qu'en indoor depuis le début de saison, à Rotterdam (finale) et, dans une moindre mesure, lors de l'Open 13 marseillais (quart-de-finaliste). Il a pourtant eu les occasions de remporter la mise lors d'une rencontre interrompue lundi soir en raison des trombes d'eau tombées sur la région. L'Ukrainien menait alors 3-2 dans un troisième acte dont les deux hommes reprenaient rapidement le fil mardi. Le Français, facile vainqueur de ses mises en jeu, se procurait même trois balles de 5 jeux à 4 sur le service de son adversaire, sans parvenir toutefois à en convertir aucune, contraint de céder devant l'agressivité de Dolgopolov au filet. Et c'est au contraire ce dernier qui parvenait à conclure sur sa deuxième balle de match, après une nouvelle faute directe de Tsonga (43 au total). Gilles Simon, qui affronte Janko Tipsarevic dans la soirée, reste donc le dernier Tricolore en piste à Miami, alors qu'Alexandr Dolgopolov s'apprête lui à poursuivre son marathon en enchaînant face à Rafael Nadal, pour une place en quarts de finale du Masters 1000. Pour Jo-Wilfried Tsonga, l'heure est encore aux interrogations, même si le physique a tenu en Floride. C'est déjà ça.