Troyes et Sedan, c'est champagne

  • A
  • A
Troyes et Sedan, c'est champagne
Partagez sur :

LIGUE 2 - Troyes et Sedan ont profité de la 9e journée pour prendre les commandes du classement.

Un vent d'est souffle sur la Ligue 2. Troyes et Sedan ont profité de la 9e journée de Ligue 2 pour prendre les commandes de la Ligue 2. Les Aubois, qui se sont imposés à Dijon (0-1), devancent d'un point les Sangliers, qui ont piétiné Istres (5-1). Tours peut toutefois reprendre la tête, lundi, face à Metz. Derrière eux, Evian et Boulogne n'avancent plus, tandis que Nantes remonte. "Pour être dans les trois premiers, nous devons avoir soit une attaque ou une défense performante". Pour aller plus loin que Jean-Marc Furlan, on serait tenté de dire que pour prendre la tête de la Ligue 2, Troyes s'est surtout appuyé sur sa défense, n'en déplaise à l'ancien entraîneur de Strasbourg, adepte d'un jeu offensif. Mais c'est avant tout grâce à son arrière-garde, la deuxième plus hermétique du championnat, avec 6 buts encaissés depuis le début de saison (seul Boulogne a fait mieux), qui a permis à l'Estac de l'emporter à Dijon (0-1) vendredi soir, but de Guidileye, et de prendre les commandes au classement au soir de cette 9e journée. Un statut toutefois provisoire, que Tours pourrait lui subtiliser lundi, en cas de succès face à Metz. A l'inverse, c'est en tant que meilleure attaque de Ligue 2 que Sedan s'est accaparé le titre de dauphin des Troyens. En ratatinant Istes (5-1), les attaquants ardennais ont porté à 20 leur total de réalisations en neuf journées de championnat. Pas mal dans une Ligue 2 réputée hermétique. On imagine que les Boulonnais doivent envier cette efficacité, eux qui, malgré un but de leur capitaine Grégory Thil en tout début de partie, n'ont pu éviter de concéder leur septième match nul de la saison. Seule équipe encore invaincue, l'USBCO fait partie des valeurs à la baisse depuis le mois de septembre, tout comme Evian, qui vient d'aligner un quatrième match sans victoire sur la pelouse de Clermont (3-3). A noter que les Savoyards ont terminé la partie à neuf... Derrière l'ETG, quatrième, plane l'ombre de Chateauroux et Nantes. La Berrichonne a dominé Reims, toujours relégable (2-0), tandis que les Canaris l'ont emporté à Ajaccio (2-3). Djordjevic a inscrit ses 5e et 6e buts de la saison, tandis que Darbion s'est une nouvelle fois montré décisif par ses coups de pieds arrêtés. L'ancien joueur de l'ACA a donné le ballon du but à Pierre à 5 minutes de la fin du match. A noter également le retour d'Angers dans la première partie de tableau, grâce notamment au 1er but de Keseru sous ses nouvelles couleurs contre Laval (2-0). Dans le bas du tableau, Grenoble ne décolle toujours pas. Les Isérois, toujours lanterne rouge, ont cédé contre Vannes (1-2) au Stade des Alpes.