Trop fort Barça ?

  • A
  • A
Trop fort Barça ?
Partagez sur :

Le FC Barcelone a remporté sa quatrième victoire en autant de journées de Liga face à Santander, mardi (4-1), grâce notamment à un doublé de Lionel Messi, une nouvelle fois étincelant. Mercredi, le Real Madrid s'est imposé sans briller face à Villarreal (2-0).

Le FC Barcelone a remporté sa quatrième victoire en autant de journées de Liga face à Santander, mardi (4-1), grâce notamment à un doublé de Lionel Messi, une nouvelle fois étincelant. Mercredi, le Real Madrid s'est imposé sans briller face à Villarreal (2-0).En déplacement à Santander, qui restait sur un bon succès à Malaga (2-1), les partenaires de Messi ont d'entrée pris les commandes de la partie face à des adversaires qui ont alors eu le grand tort de les regarder jouer. Et quand ce Barça se met à faire tourner le ballon, ça peut faire mal, le Racing l'apprend à ses dépens lors d'une première période à sens unique: ça débute par quelques escarmouches, signés Henry (frappe largement à côté sur un service en retrait d'Ibrahimovic, 5e), ou Messi, qui, bien décalé par Ibrahimovic, tarde trop pour tirer (8e). Il est alors temps de passer aux choses sérieuses et en six minutes, le Barça plie le match avec trois buts inscrits dans l'intervalle !D'abord sur un coup franc dans l'axe que Xavi joue à droite pour Messi, le centre de l'Argentin trouve au deuxième poteau la tête d'Ibrahimovic qui, avec l'aide du poteau et sans doute celle, litigieuse, de ses bras pour écarter son garde du corps, trompe Tono (20e). Le coup d'envoi est à peine joué que le Suédois hérite d'un bon ballon dans l'axe, sa frappe croisée trouve encore le poteau, mais ressort (21e) ! Ce n'est que partie remise: les Catalans continuent à dérouler, Messi fait son petit festival à l''entrée de la surface avant d'ouvrir son pied gauche et de doubler la marque, sans opposition (23e). Vous en redemandez encore ? Sur un corner mal renvoyé, Ibrahimovic dos au but et avec trois défenseurs sur le paletot, sert d'une géniale talonnade Piqué qui n'a plus qu'à convertir l'offrande (26e).Le Real Madrid assure l'essentielForcément après un tel festival, la partie perd grandement de son intérêt, Santander décidant alors de fermer les vannes et de se regrouper derrière, quitte à regarder courir un ballon inaccessible. La partie devient franchement ennuyante, jusqu'à ce nouvel éclair de génie de Messi qui provoque même les applaudissements du public local: récupérant un ballon sur son aile droite, le probable futur Ballon d'Or repique dans l'axe, se débarrasse de trois défenseurs avant de décocher un missile du gauche hors de portée de Tono pour son cinquième but de la saison en Liga (63e). Le Racing est sonné mais finit par se réveiller grâce à Oscar Serrano qui inscrit un but de toute beauté: petit pont sur Marquez, frappe de l'extérieur du gauche en lucarne (72e) !En déplacement sur la pelouse de Villarreal mercredi, le Real Madrid a rapidement ouvert le score grâce à Cristiano Ronaldo, qui a enchaîné crochet et frappe de l'extérieur de la surface. Mais les Merengue ont finalement peiné face à l'ancienne formation de leur entraîneur Manuel Pellegrini. Un second but a toutefois été ajouté par Kaka sur penalty (2-0, 73e). Après quatre journées seulement, les deux géants de la Liga sont déjà au coude à coude en tête du classement.