Trois ans de prison requis contre Mancini

  • A
  • A
Trois ans de prison requis contre Mancini
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le joueur brésilien est accusé de "violences sexuelles" contre une jeune femme.

Lors de l'hiver 2009-10, il fut la priorité de l'Olympique de Marseille, qui souhaitait ardemment le recruter. Moins de deux ans plus tard, le feu follet brésilien Alessandro Mancini, qui s'était rendu célèbre par ses passements de jambes lors d'un match de Ligue des champions face à l'OL, est aujourd'hui accusé de "violences sexuelles" contre une jeune femme. Trois ans et huit mois de prison ont été requis par un juge de Milan contre l'international brésilien, qui compte huit sélections.

Une fête chez Ronaldinho

Les faits s'étaient déroulés dans la nuit du 8 au 9 décembre 2010. Mancini avait participé à une fête organisée par son compatriote et coéquipier à l'AC Milan à l'époque, un certain Ronaldinho. Mancini avait emmené chez lui une jeune femme, saoule, et l'aurait violée. Mancini a toujours assuré que la présumée victime était consentante.

Selon le quotidien italien la Gazzetta dello sport, qui évoque l'affaire mardi, la jeune femme a retiré sa plainte, mais le procès, lui, se poursuit et la décision est attendue pour le 28 novembre. Si le jugement confirmait les réquisitions, cela signifierait probablement une fin de carrière pour Mancini, âgé de 31 ans et qui s'était révélé à l'AS Rome avant de perdre pied en Lombardie, à l'Inter puis à l'AC Milan. Il évolue depuis janvier 2011 au Brésil, à l'Atletico Mineiro, club de Belo Horizonte.