Triste record pour les Nets

  • A
  • A
Triste record pour les Nets
Partagez sur :

BASKET - Les New Jersey Nets ont enregistré leur 18e défaite de rang depuis le début de saison. Un record en NBA.

Défaits par Dallas mercredi (101-117), les New Jersey Nets ont encaissé leur 18e défaite de rang depuis le début de saison et possède par la même occasion le record du plus mauvais départ de l'histoire de la NBA. En revanche, les Français se sont montrés à leur avantage à l'image de Mickaël Pietrus ou de Joakim Noah.Le match : New Jersey-Dallas: 101-117 Si les records sont faits pour être battus, certains ne devraient jamais l'être. On doute que les Nets s'enorgueillissent un jour de celui obtenu mercredi. Battue dans leur salle par Dallas (101-117), la franchise du New Jersey a enregistré à cette occasion sa 18e défaite de rang depuis le début de la saison, établissant un bien triste record, celui du plus mauvais départ de l'histoire de la NBA qui était jusqu'alors codétenu par le Miami Heat (1988-89) et les Los Angeles Clippers (1998-99). Deux franchises pas mécontentes de se débarrasser de ce genre de fardeau qui fait tache dans l'armoire à souvenirs, si ce n'est à trophées. "Vous jouez pour entrer dans l'histoire. Mais pas de cette manière", reconnaît Devin Harris. A voir les mines déconfites de la plupart des fans présents mercredi aux premières loges de ce pathétique spectacle, l'occasion pour certains de rivaliser d'originalité pour créer le message le plus drôle, les Nets ne sont pas près de reconquérir leur public. La priorité restera de mettre fin à l'hémorragie pour décrocher enfin cette première victoire de la saison. Le défi ne sera pas offert plus longtemps à Tom Barisse, dont l'intérim après l'éviction de Lawrence Frank a pris fin en ce triste jour. Charge à Kiki Vandeweghe, dont les mauvaises langues diront qu'il a attendu cette 18e défaite synonyme de record avant de prendre ses fonctions histoire de ne pas porter ce fardeau dans sa carrière d'entraîneur, de redresser la barre. La recette miracle ?Les joueurs ne sont pas dupes. "Ce n'est pas une histoire de coach. Red Auerbach (l'ancien coach mythique de Boston) pourrait nous entraîner, c'est nous. Peu importe qui est sur le banc. Il ne peut pas venir et jouer avec nous, il peut simplement nous dire que faire", confiait Chris Douglas-Roberts, meilleur marqueur de son équipe avec 24 points. "On devra avoir le coeur pour surpasser cette situation. C'est simple. On est la seule équipe sans victoire. OK. Il y a d'autres équipes qui jouent mal mais elles gagnent. Minnesota a bien battu Denver l'autre soir..." Pas très classe de taper sur ses petits camarades quand on est le moins bon élève de la classe...Les Français:Belle soirée pour le contingent français. Si la partie était presque gagnée d'avance, Rodrigue Beaubois a donc connu la victoire avec Dallas sur le parquet des Nets, un match qui s'est joué dans le deuxième quart-temps, remporté 49-22. Le rookie tricolore a inscrit dans cette rencontre qui restera dans les annales de la NBA six points et donné trois passes décisives en 13 minutes de jeu. Avec sept minutes de temps de jeu en plus, la production de Mickael Pietrus a été plus riche encore. L'ailier guadeloupéen a activement contribué au succès du Magic face aux New York Knicks (118-104) en inscrivant 17 points, avec un probant 5 sur 8 à trois points. Et que dire de Joakim Noah qui, avec ses 14 prises sous les paniers et ses sept points, a encore participé, bien aidé par John Salmons (22 points) et Derrick Rose (19 points), à la victoire de Chicago sur Detroit (92-85).