Triple menace pour Idowu

  • A
  • A
Triple menace pour Idowu
Partagez sur :

Malgré le forfait de Teddy Tamgho, pour Philips Idowu, la défense de son titre mondial s'annonce des plus acharnées. Le Britannique a pu mesurer la férocité de la concurrence sur le triple saut lors du meeting de Londres, remporté l'Américain Christian Taylor avec un bond à 17,68m. Par ailleurs, Walter Dix s'est imposé facilement sur le 200 mètres.

Malgré le forfait de Teddy Tamgho, pour Philips Idowu, la défense de son titre mondial s'annonce des plus acharnées. Le Britannique a pu mesurer la férocité de la concurrence sur le triple saut lors du meeting de Londres, remporté l'Américain Christian Taylor avec un bond à 17,68m. Par ailleurs, Walter Dix s'est imposé facilement sur le 200 mètres. Bien loin du duel annoncé entre Teddy Tamgho et Philips Idowu, tombé à l'eau avec le forfait du Français (cheville), le concours du triple saut pourrait bien être l'un des plus ouverts et l'un des palpitants des Mondiaux de Daegu (27 aout, 4 sept.). Et pour cause, Idowu est loin d'impressionner depuis le début de la saison. Ou plutôt, la concurrence se fait plus vivace que jamais. Le meeting Diamond League de Londres est venu confirmer cette tendance. Avec un tout petit 17,07m, Idowu, devant son public, a dû se contenter de la troisième place samedi après-midi. Le champion du monde et vice-champion olympique a été battu par le Nigérian Tosin Oke (17,22m), et surtout par l'Américain Christian Taylor, facile vainqueur avec un bond à 17,68 mètres lors de son troisième essai. Il échoue à un petit centimètre du record du meeting, détenu par un certain Jonathan Edwards. D'un coup, le Gator de l'université de Florida, 21 ans, a amélioré son record personnel de 28 centimètres. Une demi-surprise, puisque Taylor avait marqué les esprits avec un 17,80 légèrement trop venté à Des Moines en juin dernier. Le voilà qui se replace dans les bilans mondiaux, au coude-à-coude avec l'Ukrainien Sheryf El-Sheryf (17,72m) et le Cubain Alexis Copello (17,68m). Idowu, lui, n'a pu faire mieux que 17,59m cette année, fin juin à Rome. Dans les autres épreuves du jour, on notera la facile victoire de Walter Dix sur le 200 mètres. En l'absence de Bolt et Lemaitre, l'Américain s'est imposé en 20''16, avec un vent défavorable de 2.0 m/s. A la hauteur, Andrey Silknov (2,36m), a créé la surprise en dominant Jesse Williams (2,34m). Chez les dames, si Carmelita Jeter, avec ses 10''93 sur 100 mètres, l'a comme souvent emporté, Sanya Richards a elle signé son retour à un très bon niveau, en signant un 49''66 sur le tour de piste, 2e chrono de l'année.