Tremblay donne rendez-vous

  • A
  • A
Tremblay donne rendez-vous
Partagez sur :

Défait par Gummersbach, dimanche, en finale aller de la Coupe des Coupes (28-30), Tremblay a livré une performance courageuse. Limitée dans ses rotations, l'équipe de Stéphane Imbratta ira donc en Allemagne avec deux buts de retard. Pas de quoi décourager les Franciliens, plutôt motivés par l'idée d'en découdre à nouveau.

Défait par Gummersbach, dimanche, en finale aller de la Coupe des Coupes (28-30), Tremblay a livré une performance courageuse. Limitée dans ses rotations, l'équipe de Stéphane Imbratta ira donc en Allemagne avec deux buts de retard. Pas de quoi décourager les Franciliens, plutôt motivés par l'idée d'en découdre à nouveau. "On va lui réserver une petite surprise au match retour". Irrité par les propos de Sead Hasanefendic, qui a notamment reproché une attitude pas toujours fair-play du public et des joueurs de Tremblay, Ibrahima Sall est impatient de jouer le match retour, en Allemagne, vendredi prochain. Un voyage que les Franciliens effectueront avec deux buts de débours, après leur défaite de dimanche, face à une solide équipe de Gummersbach (28-30). Une rencontre que les Tremblaysiens n'ont jamais vraiment eu en main, dominés dès la dixième minute par des adversaires plus rodés au niveau européen. "On a réussi à imposer notre jeu, à se montrer plus dur et plus compact en défense", explique le coach adverse, plutôt heureux du résultat final. Son homologue regrettait lui la fatigue de ses troupes. "On a manqué de fraîcheur, souffle Imbratta, Mais je reste fier de la prestation de mon équipe". Krantz: "Vivement le match retour !" Une équipe portée par la prestation de Damien Waeghe au poste d'arrière droit (7 buts), et par le match étincelant de Dragan Pocuca dans son but. "C'est une finale ! On n'a pas besoin de motivation supplémentaire. Alors je n'ai rien lâché", rigole le portier. Mais la fatigue a trop vite fait son apparition. "Ils nous ont fait défendre longtemps, on a eu du mal à trouver le bon tempo", reconnaît le capitaine, Ibrahima Sall. Il reste désormais cinq jours pour recharger les batteries, avant le match retour. "On ira pour gagner", lance Imbratta. Du côté des joueurs, les contentieux semblent êtres restés et promettent de ressortir au retour. Geoffroy Krantz, international tricolore expatrié Outre-Rhin, est prêt à relever le défi. "Ils ont joué dur en défense, c'est le principal atout. Mais on sait jouer dur aussi ! Vivement le match retour !" Voilà qui promet une belle bataille...