Traoré brille mais ne suffit pas

  • A
  • A
Traoré brille mais ne suffit pas
Partagez sur :

Ali Traoré a signé une performance offensive de choix, mercredi, lors de la troisième journée du Top 16. L'intérieur français a inscrit 17 points en 14 minutes, mais son rendement n'a pas suffi à Rome, qui s'incline face au grand Barça (80-56). Dans les autres poules, le Real Madrid a disposé de l'Efes Pilsen (89-86, a.p.), alors que le Pana a connu son premier revers à Vitoria (70-77).

Ali Traoré a signé une performance offensive de choix, mercredi, lors de la troisième journée du Top 16. L'intérieur français a inscrit 17 points en 14 minutes, mais son rendement n'a pas suffi à Rome, qui s'incline face au grand Barça (80-56). Dans les autres poules, le Real Madrid a disposé de l'Efes Pilsen (89-86, a.p.), alors que le Pana a connu son premier revers à Vitoria (70-77). " Contre le Barça, tu n'as aucun droit à l'erreur". A l'heure d'affronter le Barça, Ali Traoré nous confiait sa crainte de cet adversaire contre qui "chaque erreur se paie cash, c'est très fatigant de jouer contre eux". Au final, le pivot français ne s'est pas trop mal dépatouillé puisque l'ancien Villeurbannais a rendu une copie des plus propres. Avec 17 points au compteur en seulement 14 minutes, on peut même s'interroger sur un si faible temps de jeu, malgré ses quatre fautes. L'international tricolore n'a cependant pas pu empêcher la défaite de Rome, face à l'ogre catalan (82-65). Car le tenant du titre, vainqueur l'an passé du Final Four de Paris-Bercy, est une terrible machinerie au sein de laquelle évoluent des joueurs comme Juan Carlos Navarro (13 points) ou Alan Anderson (16 points). De son côté Ricky Rubio s'est une nouvelle fois montré discret avec seulement 5 rebonds et 5 passes pour rattraper son zéro pointé au scoring. Avec cette victoire, le Barça occupe donc toujours la tête du groupe E de ce Top 16, avec six points. Derrière, le Maccabi Tel-Aviv a atomisé Ljubjana (104-67) et se retrouve seul deuxième. Dans les autres groupes, on pourra noter la victoire du Real Madrid face à l'Efes Pilsen Istanbul dans le choc des deux équipes invaincues du groupe G (89-86, a.p.). Une victoire obtenue grâce notamment à l'apport de l'Américain D'or Fisher, auteur d'un double-double avec 15 points et 12 rebonds. Dans l'autre rencontre du groupe, Sienne est allé s'imposer à Belgrade (66-58). Enfin, dans le groupe E, le Panathinaïkos a connu sa première défaite en allant s'incliner à Vitoria (70-77), tandis que Malaga est venu à bout de Vilnius (98-91).