Traille est maudit

  • A
  • A
Traille est maudit
Partagez sur :

Déjà privé sur blessure de la finale de la dernière H Cup en mai dernier, Damien Traille doit une fois encore renoncer au quart de finale face aux Toulousains dimanche, à Anoeta, victime d'une "talonnade". C'est là le 3e forfait d'importance que déplore le club basque dans sa préparation après August et Haylett-Petty.

Déjà privé sur blessure de la finale de la dernière H Cup en mai dernier, Damien Traille doit une fois encore renoncer au quart de finale face aux Toulousains dimanche, à Anoeta, victime d'une "talonnade". C'est là le 3e forfait d'importance que déplore le club basque dans sa préparation après August et Haylett-Petty. C'est un énorme coup dur qu'enregistre le Biarritz Olympique à 48 heures de son quart de finale de H Cup face à Toulouse dimanche, à Anoeta, avec l'officialisation du forfait de Damien Traille. Bien qu'annoncé par le staff du BO dans le quinze de départ dévoilé ce vendredi, à la mi-journée, comme l'y oblige le règlement de l'ERC, l'organisateur des Coupes d'Europe, le trois-quarts centre international a finalement dû renoncer au choc de San Sebastian, victime d'une "talonnade" (hématome en dessous de la voute plantaire) que le joueur a contracté jeudi, lors du dernier entraînement à Aguiléra, suite à une mauvaise réception sur un saut. Le staff biarrot, après avoir rappelé Laurent Tranier en renfort à Hendaye, a finalement choisi de titulariser le jeune Charles Gimenez au centre de l'attaque du club basque. A 23 ans, le natif de Pamiers, qui devait débuter sur le banc au côté d'Arnaud Mignardi, avec lequel il était également en balance, sera donc associé à Marcelo Bosch, tandis que Tranier endosse lui le statut de remplaçant.