Tout bénef' pour MU !

  • A
  • A
Tout bénef' pour MU !
Partagez sur :

Alors que Manchester United est difficilement venu à bout de Bolton, samedi, dans le cadre de la 30e journée de Premier League, Arsenal n'est pas parvenu à en faire de même. En déplacement à West Bromwich, les Gunners ont dû s'employer pour arracher le match nul (2-2), au cours d'un match marqué par une boulette de son gardien, Manuel Almunia.

Alors que Manchester United est difficilement venu à bout de Bolton, samedi, dans le cadre de la 30e journée de Premier League, Arsenal n'est pas parvenu à en faire de même. En déplacement à West Bromwich, les Gunners ont dû s'employer pour arracher le match nul (2-2), au cours d'un match marqué par une boulette de son gardien, Manuel Almunia. Une victoire qui compte. Alors qu'ils restaient sur une série de deux défaites de rang en championnat, les joueurs de Manchester United ont renoué avec le succès au meilleur des moments. Face à Bolton, les Red Devils ont dû attendre les tous derniers instants de la rencontre pour décrocher la victoire (1-0), et conforter leur fauteuil de leader, au terme de la 30e journée de Premier League. Les Red Devils disposent en effet désormais de cinq points d'avance sur Arsenal, incapable de venir à bout de West Bromwich Albion (2-2). Un résultat qui ressemble fort à une occasion manquée, alors que les hommes d'Arsène Wenger possèdent encore un match en retard. Le technicien alsacien risque en tout cas de se poser de nombreuses questions, après la performance contrastée de ses troupes, dans les West Midlands. Almunia se loupe... sous les yeux de Lehmann Sa défense 100% tricolore (Sagna-Squilacci-Koscielny-Clichy) commence par céder dès la troisième minute, suite à un corner repris de la tête par Reid (1-0, 3e). Aphones offensivement, les Gunners vont ensuite encaisser un second but par Odemwingie, suite à une sortie folklorique d'Almunia (2-0, 58e). Voilà qui devrait relancer le débat sur les portiers du club, alors que le vétéran Jens Lehmann figurait bien sur le banc, à 41 ans. Au final, deux réalisations d'Arshavin (70e) et Van Persie (77e) permettent à Arsenal de sauver les meubles. Mais l'opération reste négative car dans le même temps, Manchester United a fait preuve d'un froid réalisme, face à Bolton. Malmenés toute la rencontre, en infériorité numérique après l'expulsion d'Evans (76e), les Mancuniens s'en sont remis à l'opportunisme de Berbatov. Le Bulgare, auteur de son 20e but de la saison en Premier League, s'est en effet montré le plus prompt pour surgir, suite à une frappe de Nani relâchée par Jaaskelainen (1-0). Un but qui vaut de l'or puisque les hommes de Sir Alex Ferguson ont de nouveau leur destin entre les mains pour aller chercher leur troisième titre de rang.