Tout bénef pour le Bayern

  • A
  • A
Tout bénef pour le Bayern
Partagez sur :

Après deux revers de rang en championnat, le Bayern a repris des couleurs, samedi, lors de la 15e journée de Bundesliga. Un doublé de Ribéry et deux penalties de Robben ont permis aux hommes de Jupp Heynckes de défaire le Werder (4-1). Moenchengladbach et Dortmund s'étant neutralisés dans le même temps (1-1), les Munichois reprennent les devants au classement.

Après deux revers de rang en championnat, le Bayern a repris des couleurs, samedi, lors de la 15e journée de Bundesliga. Un doublé de Ribéry et deux penalties de Robben ont permis aux hommes de Jupp Heynckes de défaire le Werder (4-1). Moenchengladbach et Dortmund s'étant neutralisés dans le même temps (1-1), les Munichois reprennent les devants au classement. Un moindre mal... Battu lors de ses deux précédentes sorties en championnat, le Bayern n'aura cédé son trône qu'une semaine au champion sortant, un Borussia Dortmund qui avait l'occasion samedi de prendre seul les rênes de la Bundesliga, en se débarrassant de son premier dauphin surprise: Moenchengladbach. Le choc des Borussia a néanmoins accouché d'un match nul (1-1) - Hanke, en l'absence de Reus, s'étant chargé de faire parler la poudre à domicile pour répondre à Lewandowski. Si bien que la bonne opération du week-end est à mettre au crédit du club phare de Munich. Surpris par Mayence la semaine passée, les Bavarois se devaient de "laver l'affront", selon la propre expression d'Uli Hoeness, leur président. Et les hommes de Jupp Heynckes ont mis du coeur à l'ouvrage, vainqueurs dans les grandes largeurs (4-1) d'un Werder qui a eu le mérite de leur tenir tête une heure durant... Pas plus. Rosenberg a bien semé le trouble quelques minutes dans les esprits munichois, en trouvant la faille peu après la reprise (52e) alors que Ribéry avait ouvert les hostilités en première période (22e), mais l'indiscipline des Brémois a finalement ravi l'Allianz-Arena. C'est d'abord un penalty transformé par Robben qui a remis le Bayern sur le droit chemin (69e), avant que Ribéry ne signe le premier doublé de la rencontre en chipant la balle de but à Gomez, le canonnier maison (77e). Hunt a ensuite facilité les affaires bavaroises en écopant d'un carton rouge pour une véritable agression à l'encontre de Kroos (81e). Le dernier mot étant revenu à Robben, toujours sur penalty (83e), cette fois pour une faute grossière commise sur Ribéry en pleine surface. "Il y avait une grande pression sur nous cette semaine", a commenté Franck Ribéry après la partie. "Ce n'est pas évident de tout le temps gagner. Mais nous avons rebondi et nous avons bien réagi." Heureux les Munichois qui, ainsi, éloignent un concurrent présumé direct de leur position - Brême affichant dorénavant cinq points de moins au compteur. Mieux, la neutralité observée entre Moenchengladbach et Dortmund au Borussia-Park permet aux Lahm et consorts de régner sur la Bundesliga à deux journées de la trêve hivernale. Jupp Heynckes peut être satisfait de ses troupes, la mini-crise automnale qui couvait en Bavière a été tuée dans l'oeuf. Et le fameux tandem "Robbery" fait à nouveau des siennes !