Tout aussi important...

  • A
  • A
Tout aussi important...
Partagez sur :

Quatre jours après son exploit en Ligue des champions à Zagreb, l'Olympique Lyonnais a un nouveau rendez-vous capital, à Lorient, lors du match de clôture de la 17e journée de Ligue 1. A deux longueurs du podium, les Lyonnais ont besoin de faire le plein de points avant la trêve, ce qui passe par une bonne performance en Bretagne. Mais les Merlus, corrigés à Montpellier le week-end dernier, ont la ferme intention de rebondir.

Quatre jours après son exploit en Ligue des champions à Zagreb, l'Olympique Lyonnais a un nouveau rendez-vous capital, à Lorient, lors du match de clôture de la 17e journée de Ligue 1. A deux longueurs du podium, les Lyonnais ont besoin de faire le plein de points avant la trêve, ce qui passe par une bonne performance en Bretagne. Mais les Merlus, corrigés à Montpellier le week-end dernier, ont la ferme intention de rebondir. Assuré de passer l'hiver au chaud, grâce à sa miraculeuse qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions obtenue mercredi soir à Zagreb, l'Olympique Lyonnais doit se reconcentrer sur les joutes nationales. Avec encore trois journées de Ligue 1 au programme avant les fêtes, les joueurs de Rémi Garde ont l'ambition de recoller au plus près du podium qu'ils ont quitté au soir de la 11e levée et d'une défaite à Lille (3-1). Dimanche, au moment de clôturer la 17e journée, les Lyonnais joueront à Lorient pour rester à distance raisonnable de Montpellier, Paris et Lille. Une rencontre pas aussi capitale que celle délivrée en Croatie dans la semaine mais pas loin. D'autant que l'OL ne brille pas spécialement en déplacement jusque-là (10 points pris sur 24 possibles) et que Lorient demeure imprenable à domicile, une invincibilité sur son sol qu'il partage avec ses voisins bretons Rennes et Brest. Mais les Merlus n'ont pas encore accueilli un "gros" cette saison, l'occasion sera donc belle pour eux de tester leur solidité au Moustoir. Bien ancrés dans la première moitié du tableau - ils sont 9e avec quatre longueurs d'avance sur leur premier poursuivant - les Lorientais auront qui plus est à coeur de se racheter de leur dernière sortie, soldée par une claque reçue des pieds du leader montpelliérain (4-0). Garde: "Aujourd'hui le groupe est très compétitif" Pour ce déplacement périlleux, Rémi Garde espère que ses joueurs sauront enchaîner. "Nous sommes sur une dynamique positive après les matches face à Auxerre et Toulouse. Les joueurs sont ambitieux et ont tous envie de gagner ce match pour le groupe", précise l'entraîneur lyonnais sur le site officiel du club. Même si Michel Bastos, victime d'une "petite inflammation au niveau des lombaires", demeure incertain, Rémi Garde apprécie de pouvoir compter sur un effectif presque au complet pour aborder la dernière ligne droite de la phase aller. "La valeur de mon groupe dépend du nombre de joueurs sur lequel je peux compter. Aujourd'hui le groupe est très compétitif." Regonflés à bloc après leurs sept buts marqués à Zagreb, à l'image d'un Bafétimbi Gomis qui a mis fin à une longue disette en inscrivant un quadruplé, les Lyonnais connaissent l'importance de ce séjour en Bretagne avant d'aborder deux derniers matches largement à leur portée face à Evian-Thonon-Gaillard et à Valenciennes. L'occasion de grignoter le retard accumulé sur le trio de tête avant la traditionnelle trêve hivernale est donc belle pour Lyon. Histoire de vraiment terminer l'année sur une bonne note.