Tous derrière Rossi

  • A
  • A
Tous derrière Rossi
@ Reuters
Partagez sur :

MOTO - L'Italien sera à nouveau l'un des favoris pour le titre en MotoGP cette saison.

MOTO - L'Italien sera à nouveau l'un des favoris pour le titre en MotoGP cette saison. Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Casey Stoner, que ce soit dans l'ordre ou le désordre, ce tiercé aurait dû être celui de la saison 2009 si le dernier d'entre eux, terrassé par d'étranges maux d'estomac, n'avait dû observer une longue période de repos durant l'été. Malgré tout le talent et le potentiel de Dani Pedrosa, ce fameux trio devrait de nouveau animer les débats de tête cette année. C'est du moins ce que laissent à penser les performances constatées cet hiver au cours des différents essais officiels. Alors que le jeune Catalan du team Honda est apparu nettement en retrait - convalescent il est vrai après avoir subi une nouvelle intervention chirurgicale à la main gauche – les trois fantastiques ont pu démontrer qu'ils n'avaient rien perdu de leur compétitivité pendant l'intersaison. Pas même Jorge Lorenzo qui lui aussi pourtant a dû se remettre d'une fracture à la main droite contractée au mois de février dernier. En 2010 comme en 2009, l'on devrait donc assister à de fabuleux duels entre les deux funambules de Fiat-Yamaha ou entre Valentino Rossi et Casey Stoner, le plus farouche opposant du Docteur ces dernières années. Rossi en quête d'une 10e titre Auteur du meilleur temps de la dernière journée des essais de Losail il y a trois semaines et vainqueur ici-même au Qatar la saison passée, l'Australien pourrait ainsi contester d'entrée l'hégémonie de son rival italien, double tenant du championnat MotoGP. Avec d'autant plus de confiance que la Desmosedici nouvelle se veut plus simple à appréhender que sa grande soeur, à l'image de la monture qui avait porté Stoner au sacre en 2007. Mais dans le camp d'en face, Valentino Rossi aussi est satisfait de son nouveau bolide. Une YZR-M1 avec laquelle il est encore apparu "légèrement au-dessus du lot" cet hiver selon l'aveu de Randy de Puniet. "La pré-saison s'est bien passée pour moi, notre nouvelle M1 fonctionne bien, Yamaha et Bridgestone ont fait un excellent travail et nous avons été rapides lors des essais, souligne le fantasque Transalpin. Nous avons encore des choses à travailler et à apprendre sur la nouvelle moto, mais nous partons sur de bonnes bases." S'il s'attend à "une grosse bataille avec beaucoup de pilotes très forts cette saison", parmi lesquels on pourra sans doute compter Andrea Dovizioso, Valentino Rossi n'oublie pas de rappeler qu'il briguera en 2010 une dixième couronne mondiale, la huitième de sa carrière dans la catégorie reine. Un modèle assurément pour tous les rookies qui s'apprêtent à franchir le pas ce week-end: les Hiroshi Aoyama (Interwetten Honda), Alvaro Bautista (Rizla Suzuki), Hector Barbera (Paginas Amarillas Aspar) et Marco Simoncelli (San Carlo Honda Gresini) - sans oublier Ben Spies et Aleix Espargaro - qui l'an dernier encore brillaient dans la catégorie intermédiaire.