Tous contre Zamora !

  • A
  • A
Tous contre Zamora !
Partagez sur :

Depuis 2006, la côte niçoise est presque devenue "La Promenade de l'Espagnol". Quintuple tenant du titre sur l'épreuve française de l'Ironman WTC, disputée à Nice, l'Ibérique Marcel Zamora part une nouvelle fois favori pour la 7e édition de ce dimanche ! À moins que le Belge Frederik Van Lierde, dauphin l'an passé, n'ait cette fois-ci son mot à dire...

Depuis 2006, la côte niçoise est presque devenue "La Promenade de l'Espagnol". Quintuple tenant du titre sur l'épreuve française de l'Ironman WTC, disputée à Nice, l'Ibérique Marcel Zamora part une nouvelle fois favori pour la 7e édition de ce dimanche ! À moins que le Belge Frederik Van Lierde, dauphin l'an passé, n'ait cette fois-ci son mot à dire... Six participations. Cinq victoires. Le bilan de Marcel Zamora sur l'Ironman France parle de lui-même. Après une deuxième place obtenue sur la première édition niçoise, l'Espagnol n'a cessé de se montrer dominateur depuis cinq ans sur la Côte d'Azur, avec chaque année un record personnel à la clé. La région semble d'ailleurs bien lui réussir, après deux succès sur l'Ironman 70.3 (ndlr: moitié de distance de l'Ironman de base) de Monaco. L'an dernier, l'Ibérique avait pourtant été poussé dans ses derniers retranchements. La faute à son dauphin du jour, Frederik Van Lierde. Pour sa première participation à l'épreuve, le Belge avait tout simplement impressionné. Un temps et un simple retard de cinq minutes sur l'intouchable vainqueur, le tout après 3,8 kilomètres de nage, 180 kilomètres de vélo et 42,5 kilomètres de course à pied. Cette année, Van Lierde compte donc bien détrôner celui qui a fait de l'Ironman France sa chasse gardée. Il n'a d'ailleurs pas hésité à bien s'entourer, faisant appel à son illustre compatriote (mais sans lien de parenté) Luc Van Lierde, connu pour avoir gagné deux fois l'Ironman d'Hawaii, la plus prestigieuse compétition du circuit. Le triathlète Belge n'entend toutefois pas faire de fixation sur son principal adversaire: "Je ne regarde pas les autres concurrents, je m'occupe de ma stratégie, et de mon plan de course et on verra". Marcel Zamora est en tout cas prévenu. Face à celui qui vient de s'imposer coup sur coup à East London et Abu Dhabi, Nice ne deviendra sans doute pas "La Promenade de santé"...