Tous au boulot à bicyclette

  • A
  • A
Tous au boulot à bicyclette
@ MAXPPP
Partagez sur :

LA POLITIQUE EN SHORT - Richard Virenque et Jacky Durand reviennent sur le plan national vélo.

Chaque été, Nicolas Sarkozy enfourche son vélo pour avaler quelques kilomètres sur la Côte d'Azur. Juste avant la fin de son mandat, il a voulu faire un geste pour tous ses amis cyclistes. Il a donc chargé Thierry Mariani, secrétaire d'Etat chargé des Transports de se mettre en danseuse pour élaborer un projet.

Jeudi, Mariani a gravi le premier col en présentant le "plan national vélo". L'objectif de ce projet est simple : faire passer la part du vélo dans les moyens de transports de 3 à 12% d'ici 2020. Et pour doper la pratique, une mesure phare, l'indemnité kilométrique pour dédommager les courageux salariés qui se rendraient au boulot à bicyclette.

Pour débattre de cette proposition, autant demander directement à des anciens adeptes de la pédale. Richard Virenque a grimpé les plus gros cols des Pyrénées et des Alpes juste à la force des mollets jusqu'en 2004. Tout comme Jacky Durand, baroudeur et spécialiste des échappées en solitaire de plus de 200 kilomètres. 

Est-ce qu'on devra tenir compte des difficultés de parcours ? Un habitant de Montmartre sera-t-il, par exemple, plus indemnisé ?

Richard Virrenque :  Non sinon il y aura de la triche comme avec l'ancienne carte scolaire. Des gens se feront domicilier dans des villages de montagne pour être mieux indemnisés. Tout le monde doit être logé à la même enseigne. On peut en revanche utiliser des vélos électriques, pour pédaler avec plus d'aisance dans les côtes. 

Jacky Durand : Non sinon il faudra aussi prendre en compte la météo. Le mec qui va au boulot à Lille devra pédaler sous la pluie et sera désavantagé par rapport au salarié de Marseille. On peut en revanche envisager une petite prime pour acheter des meilleures roues.

Est-ce que les personnes qui utiliseront un vélo tandem pour aller au travail seront tous les deux indemnisés ?

Richard Virrenque : Logiquement oui. Mais s'il y a des tricheurs qui essaient de le piloter seul, il vaut mieux éviter. Le premier pourrait être indemnisé à 100%, le deuxième à 20%.

Jacky Durand : Ce n'est pas du covoiturage, c'est du... (il cherche un nom). Oui il faudra dédommager les deux à partir du moment où ils fournissent le même fort. 

Le port du gilet jaune fluo sera-t-il obligatoire ?

Richard Virrenque : Même s'ils sont ridicules, ces gilets permettront de sauver la vie à beaucoup de monde.

Jacky Durand : Les automobilistes ne font pas assez attention aux cyclistes, donc ça me paraît indispensable. Pour le design, il faut demander à Jean-Charles de Castelbajac de faire quelque chose.

Le salarié qui effectuera le plus de kilomètres dans le mois endossera le maillot jaune ?

Richard Virrenque : Non pas de maillot jaune, c'est réservé au Tour de France, mais une petite prime.

Jacky Durand : Il aura droit à un bon goûter à la fin du mois. Une bonne part de gâteau et du jus d'orange.

Le cuissard de cycliste va-t-il remplacer le costume sur le lieu de travail ?

Richard Virrenque : Les selles de vélos de ville sont gonflées au gel de silicone, ça les rend plus confortables. Aucun problème donc pour garder son costume.

Jacky Durand : Il faudra surtout créer des douches dans les entreprises pour éviter les mauvaises odeurs. La France peut prendre exemple sur les Pays-Bas, où tout est étudié pour le vélo. Les entreprises pourraient aussi recruter une lavandière pour nettoyer le linge des salariés à bicyclette.