Tours n'est pas à l'abri

  • A
  • A
Tours n'est pas à l'abri
Partagez sur :

Battu par Le Mans (0-1) lors de la dernière journée, le leader Tours effectue un déplacement périlleux sur la pelouse de Dijon vendredi à l'occasion de la 17e journée de Ligue 2. Car, si les Bourguignons ne sont que 10e au classement, ils restent sur deux succès consécutifs. A noter que deux rencontres, Clermont-Ajaccio et Evian-Laval ont été reportées, en raison du mauvais temps.

Battu par Le Mans (0-1) lors de la dernière journée, le leader Tours effectue un déplacement périlleux sur la pelouse de Dijon vendredi à l'occasion de la 17e journée de Ligue 2. Car, si les Bourguignons ne sont que 10e au classement, ils restent sur deux succès consécutifs. A noter que deux rencontres, Clermont-Ajaccio et Evian-Laval ont été reportées, en raison du mauvais temps. Leader du classement de Ligue 2 depuis la 13e journée, Tours est en danger vendredi soir lors de la 16e journée. Eliminés dès le 7e tour de la Coupe de France par Cognac, club de CFA 2 (1-2), puis dominés par Le Mans (0-1), un concurrent direct pour la montée, les Tourangeaux effectuent en effet un déplacement périlleux sur la pelouse de Dijon, qui reste sur deux victoires consécutives face à Reims (3-2) et Châteauroux (3-0) et même trois en comptant leur large succès en Coupe de France face à un club de DHR, Hayange (8-0). Troisième meilleure attaque du championnat avec 24 réalisations, une de plus que Tours, les Dijonnais sont plutôt performants à domicile depuis le début de la saison, eux qui ont déjà étrillé des équipes du haut de tableau comme Evian (5-1), lors de la 7e journée. "On a franchi une marche contre Châteauroux, mais on sait que l'équilibre est fragile, a confié l'entraîneur Patrice Carteron en conférence de presse. En fonction de l'adversité, il faut aller chercher plus de qualité de jeu, réaliser l'exploit de faire tomber le leader du championnat. Le groupe est homogène, capable d'élever son niveau de jeu. Il a un réel potentiel. Il n'est pas question de s'endormir sur ses lauriers. Il faut faire un grand match contre Tours". Les hommes de Daniel Sanchez sont prévenus, eux qui pourraient perdre la première place en cas de défaite au profit de Sedan, quatrième, qui accueille Reims à l'occasion du derby de Champagne-Ardenne. Meilleure attaque de Ligue 2, les Sangliers pourraient en effet passer en tête grâce à une meilleure différence de buts, pour au moins deux jours. Car Le Mans, deuxième avec le même nombre de points que Tours, reçoit Troyes lundi. Troisième avec un point de retard sur le duo de tête, Evian devra de son côté encore patienter, le match de l'ETGFC ayant été reporté à une date ultérieure en raison des intempéries. Même constat pour Clermont-Ajaccio, qui se jouera mardi.