Tours fait le spectacle

  • A
  • A
Tours fait le spectacle
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 2 - Tours s'est imposé 4 à 3 face à Sedan lors de la 1ère journée.

LIGUE 2 - Tours s'est imposé 4 à 3 face à Sedan lors de la 1ère journée. Son nom, inconnu jusque-là, pourrait bien devenir un refrain bien connu de la Ligue 2 cette saison. Abraham Gnieki Guie-Guie, Ivoirien de 23 ans, a signé une entrée fracassante dans l'antichambre de l'élite. Trois occasions, trois buts, le nouvel attaquant du Tours FC, chargé de remplacer Olivier Giroud, meilleur buteur de L2 l'an passé mais parti à Montpellier, ne pouvait rêver mieux pour sa première apparition devant le public de la Vallée du Cher. Il a grandement contribué au succès des Tourangeaux face à Sedan (4-3). Les relégués de l'échelon supérieur, Boulogne et Grenoble (en attendant la sortie du Mans, lundi soir, à Nantes pour le choc de cette première journée), se sont pour leur part plutôt bien lancés dans cette saison qu'ils espèrent de transition. Boulogne, comme toujours, s'en est longtemps remis à la botte de son capitaine Thil, buteur sur penalty (11e). Mais Clermont, qui avait frôlé la montée la saison passée, n'a rien lâché, égalisant dans les dernières minutes par Alessandrini (87e) à la suite d'un coup de pied arrêté (1-1). Grenoble, de son côté, aura pendant vingt bonnes minutes apporté de l'eau au moulin de ses détracteurs, qui voient mal le GF38 remonter au terme de la saison qui débute, mais s'est finalement imposé grâce à Dos Reis (1-0). Evian premier leader Les promus ont également levé les doutes qui pouvaient accompagner leurs premiers pas en Ligue 2. Reims aura longtemps mené au score face à Laval, mais Losilla (72e) a finalement répondu à Fortes (25e), privant le public du stade Auguste-Delaune d'une victoire (1-1). Evian, en revanche, confirme déjà qu'il est un promu ambitieux. Son succès à Metz (2-0), candidat déclaré à la montée, acquis grâce à des buts de Pouye (11e) et Bérigaud (85e), est là pour en attester. Le club savoyard s'offre par cette victoire le privilège d'être le premier leader de la saison. Seul Troyes, battu à Vannes (0-1) sur un but précoce de Sammaritano (4e), vient ternir le bilan de ce trio de promus aux dents longues, inspiré par le parcours d'Arles-Avignon lors de l'exercice précédent. Dans les autres matches, peu de buts ont été inscrits. Celui marqué par Socrier (35e) suffit cependant pour offrir la victoire à Ajaccio face à Nîmes (1-0), alors que Châteauroux et Istres se sont quittés dos à dos (0-0). Les 18 clubs engagés ce soir se tournent désormais vers la Beaujoire, où Nantes et Le Mans s'affrontent lundi soir. Pour un premier choc estampillé Ligue 1.