Toulouse tient sa demi-finale

  • A
  • A
Toulouse tient sa demi-finale
Partagez sur :

Comme prévu, le Stade Toulousain a validé samedi son billet pour les demi-finales du Top 14 en s'imposant facilement face à la lanterne rouge Bourgoin (33-0), lors de la 25e et avant-dernière journée de la saison régulière. Les hommes de Guy Novès sont en effet désormais assurés de finir à l'une des deux premières places du classement et plus que jamais en lice pour un doublé historique.

Comme prévu, le Stade Toulousain a validé samedi son billet pour les demi-finales du Top 14 en s'imposant facilement face à la lanterne rouge Bourgoin (33-0), lors de la 25e et avant-dernière journée de la saison régulière. Les hommes de Guy Novès sont en effet désormais assurés de finir à l'une des deux premières places du classement et plus que jamais en lice pour un doublé historique. Deux semaines après avoir validé son billet pour le dernier carré de la Coupe d'Europe en l'emportant à Anoeta face à Biarritz (27-20), le Stade Toulousain en a fait de même en Top 14. Les Haut-Garonnais se sont en effet largement imposés face à la lanterne rouge Bourgoin (33-0), déjà condamnée à la descente en Pro D2, samedi lors de la 25e et avant-dernière journée du Top 14. Un succès qui ne fut pas long à se dessiner pour les hommes de Guy Novès, qui retrouvait pour l'occasion Cédric Heymans, Vincent Clerc, David Skrela, Jean Bouilhou et Patricio Albacete, laissés au repos la semaine dernière à Toulon (9-21). En effet, dès la 6e minute, Vincent Clerc conclut en coin un premier mouvement collectif de haute-volée (7-0, 7e). Cinq minutes plus tard seulement, l'ailier international récidive en ayant récupérer le cuir à la suite d'une touche et éliminé deux adversaires (14-0, 12e). Incapables de réagir, les Berjalliens, dont le sort était déjà scellé depuis plusieurs semaines, encaissent un troisième essai par Maxime Médard à la sortie d'un ruck (21-0 21e). Dusautoir: "Chaque chose en son temps" Plus rien ne sera marqué en première période et on craint le pire pour le CSBJ au retour des vestiaires, lorsque Thierry Dusautoir profite d'un très bon travail de Jean-Marc Doussain pour inscrire lui aussi son essai en force (26-0). Bourgoin parvient à stopper l'hémorragie durant un petit quart d'heure mais le carton jaune reçu par Bogdan Leonte pour un acte d'anti-jeu rend leur tâche encore plus difficile. Et le Stade Toulousain marque un cinquième essai tout en rage de Yannick Jauzion (33-0, 65e). Le calvaire est presque terminé pour Bourgoin, qui accueillera Biarritz avant d'évoluer à l'échelon inférieur la saison prochaine. "Il nous reste quinze jours à vivre ensemble, Il nous reste à faire une belle sorte face à Biarritz. Malheureusement Bourgoin va ensuite descendre. C'est dommage", confiait un brin dépité le capitaine Julien Frier au micro de Rugby +. De son côté, le Stade Toulousain s'apprête à recevoir Clermont en toute sérénité lors de la dernière journée. Mais avant, les Rouge et Noir ont rendez-vous, dès le week-end prochain avec le Leinster en demi-finale de la Coupe d'Europe. Une fin de saison alléchante pour Thierry Dusautoir qui ne veut toutefois pas trop anticiper: "On savait qu'on avait besoin de cinq points, on avait cette envie d'enlever le poids de la qualification. On a fait un match sérieux, c'est la meilleure des manières de préparer la semaine prochaine et la Coupe d'Europe. Si on est qualifié pour les deux finales, on verra. On se met dans les meilleures conditions, mais chaque chose en son temps", a ainsi confié le troisième ligne au micro de Rugby +. Impossible selon Guy Novès, toujours aussi fort lorsqu'il s'agit de cacher son jeu, le doublé semble pourtant bien à la portée du club de la Ville Rose.