Toulouse s'en sort bien

  • A
  • A
Toulouse s'en sort bien
Partagez sur :

Le Stade Toulousain a joué avec le feu ce samedi lors de la 10e journée du Top 14 au Stadium face à Perpignan (21-17). Un succès des Toulousains principalement acquis grâce à la botte de McAlister auteur de 6 pénalités. Les Catalans, eux, sont passés près de l'exploit avec deux essais signés Sid et Chouly. Malgré la défaite, les intentions étaient les bonnes pour une équipe de l'Usap qui va mieux.

Le Stade Toulousain a joué avec le feu ce samedi lors de la 10e journée du Top 14 au Stadium face à Perpignan (21-17). Un succès des Toulousains principalement acquis grâce à la botte de McAlister auteur de 6 pénalités. Les Catalans, eux, sont passés près de l'exploit avec deux essais signés Sid et Chouly. Malgré la défaite, les intentions étaient les bonnes pour une équipe de l'Usap qui va mieux. Pas de quoi pavoiser... Après avoir difficilement écarté le Stade Français au Stadium, les Toulousains attendaient beaucoup de la véritable intégration des Mondialistes pour retrouver le jeu flamboyant qui a si longtemps fait sa marque de fabrique. Mais si la victoire est bien là, elle est une nouvelle fois étriquée, et sans le moindre essai à se mettre sous la dent. Les Haut-Garonnais ont pourtant eu nombre de pénalités en leur faveur, pour la plupart tentées au pied par un McAlister qui a buté de plus de 66 mètres ! Savoir gagner quand tout n'est pas parfait reste cependant la marque de fabrique des grandes équipes et de ce point de vue, les Rouge et Noir ont une nouvelle fois répondu présent. Malgré tout, les Perpignanais ne leur ont pas facilité la tâche en débutant la rencontre pied au plancher et sur une longue passe au pied d'un James Hook performant, Sid est à la réception sur son aile pour le premier essai de la rencontre (4e). Avec la transformation du Gallois, l'Usap prend le score (7-0, 4e). Les hommes de Jacques Delmas ne s'en contentent pas et font preuve de belles intentions de jeu, loin d'un début de saison morose. Mais les intentions ne suffisent pas et les pertes de balle et autres mauvais choix vont leur coûter cher. Car en face, Luke McAlister enchaîne les pénalités (9e, 17e et 25e) pour permettre à son équipe de passer devant (9-7, 25e). La victoire au pied L'Usap ne désarme pas et cherche à continuer à jouer dans le camp toulousain. Cela leur permet de profiter du jeu au pied de Hook se distingue en passant un drop (10-9, 28e). Le mot de la fin du premier acte revient cependant aux Rouge et Noir par l'inévitable McAlister qui manque une pénalité avant de passer la suivante pour permettre à son équipe de rentrer au vestiaire avec le score (12-10, 38e). A la reprise, le mano a mano se poursuit mais Hook (47e) trouve le poteau quand son alter ego rate la cible (51e). C'est donc à la main que les visiteurs reprennent les choses en mains avec une récupération de Cazenave, une percée de Sid puis un relais de Chouly qui vient inscrire le deuxième essai de Catalans qui reprennent le score. Hook transforme (17-12, 55e). L'Usap ne va cependant pas se montrer en mesure de tenir le score. Par des mauvais choix, en ouvrant quitte à faire des fautes ou en perdant des ballons qui vont leur coûter cher. McAlister enquille encore (17-15, 57e) avant d'en manquer une de 66 mètres (60e). Toulouse a désormais la main et ne va plus la lâcher. Sa mêlée fait désormais des ravages mais il était dit que c'est au pied qu'ils vont plier le match par McAlister (70e) puis Beauxis (21-17, 74e). Un nouveau succès pour Toulouse et un point de bonus défensif pour des Catalans qui sont assurément sur la bonne voie.