Toulouse repris sur la fin

  • A
  • A
Toulouse repris sur la fin
Partagez sur :

Toulouse est passé tout près d'une troisième victoire de rang en Ligue 1 mais a été rejoint en fin de rencontre par Saint-Etienne (1-1), mercredi soir, en clôture de la 7e journée. D'une superbe reprise de demi-volée, Franck Tabanou avait ouvert le score (12e) mais Paulão a égalisé d'un coup de tête rageur en fin de rencontre (89e).

Toulouse est passé tout près d'une troisième victoire de rang en Ligue 1 mais a été rejoint en fin de rencontre par Saint-Etienne (1-1), mercredi soir, en clôture de la 7e journée. D'une superbe reprise de demi-volée, Franck Tabanou avait ouvert le score (12e) mais Paulão a égalisé d'un coup de tête rageur en fin de rencontre (89e). "AZF : Déjà dix ans, on n'oublie pas." Dix ans jour pour jour après la catastrophe de l'usine AZote Fertilisants à Toulouse, les supporters des Pitchounes avaient sorti la banderole dans le parcage visiteurs de Geoffroy-Guichard. Le TFC a bien failli commémorer ce triste anniversaire par une victoire, mais a fini par céder en toute fin de rencontre face à des Stéphanois pourtant peu brillants. Franck Tabanou avait pourtant mis Toulouse sur les bons rails d'une superbe reprise de demi-volée à 20 mètres qui heurtait le poteau avant de faire trembler les filets de Stéphane Ruffier (12e). Un éclair de génie, il fallait cela à une formation haut-garonnaise sans réalisme mais qui visait une troisième victoire de rang. Ce qui serait arrivé si les hommes d'Alain Casanova n'avaient pas multiplié les mauvais choix et les maladresses. A l'image du duel perdu par Emmanuel Rivière face au gardien de son ancienne équipe dans le money-time, l'ancien Vert préférant s'offrir un duel finalement perdu alors que Pantxi Sirieix attendait l'offrande seul face au but vide (87e). C'était deux minutes avant l'égalisation. La "frustration" toulousaine Car sur un corner botté flanc droit, Paulão plaçait entre Daniel Congré et Ali Ahamada un coup de tête rageur pour offrir un point à son équipe (89e). "On sait que sur les coups de pied arrêtés ils peuvent être dangereux, donc il faut faire attention", prévenait pourtant Franck Tabanou au micro de Foot+ à la pause. Un avertissement entraîné par une énorme occasion obtenue sur un coup franc tiré côté droit par Faouzi Ghoulam peu avant la mi-temps. Après une claquette d'Ali Ahamada sur sa transversale, Pierre-Emerick Aubameyang reprenait immédiatement mais voyait son tir à bout portant être sauvé par Aymen Abdennour sur sa ligne (38e). "J'espère que ce résultat positif va nous montrer la voie, que ce point du nul arraché au mental, ça va nous permettre d'avoir de meilleurs jours", soufflait Fabien Lemoine, le milieu de terrain stéphanois, à l'issue de la rencontre. Avec ce but inscrit en fin de match, l'ASSE s'est évitée une troisième défaite consécutive. Important pour la confiance, même si la situation comptable des Verts n'est guère reluisante, puisqu'ils occupent la 12e place du classement et restent à portée de fusil des deux premiers relégables : Brest et Ajaccio. Côté toulousain, dauphin provisoire de Montpellier (à égalité de points) jusqu'à la 89e minute, ce résultat nul laisse des regrets. "De la frustration", abondait Antoine Devaux au micro de Foot+ après-coup. "Mais on va se rattraper samedi", a-t-il promis. Le TFC accueillera Nancy au Stadium. Sainté, qui a touché le poteau en fin de rencontre par l'intermédiaire de Bakary Sako (90e+3), aura en revanche du mal à confirmer ce point arraché in extremis sur la pelouse de Rennes.