Toulouse plombe Paris

  • A
  • A
Toulouse plombe Paris
Partagez sur :

Auteurs d'un début de saison poussif, Toulouse et Paris avaient l'occasion de basculer dans la bonne moitié du classement, mercredi soir, lors de la 6e journée de Division 1. Un privilège qui revient aux Haut-Garonnais, vainqueurs (31-27) grâce notamment aux 13 buts d'Anouar Ayed. Montpellier et Chambéry ont imposé leur loi respectivement à Cesson (42-31) et Sélestat (31-29).

Auteurs d'un début de saison poussif, Toulouse et Paris avaient l'occasion de basculer dans la bonne moitié du classement, mercredi soir, lors de la 6e journée de Division 1. Un privilège qui revient aux Haut-Garonnais, vainqueurs (31-27) grâce notamment aux 13 buts d'Anouar Ayed. Montpellier et Chambéry ont imposé leur loi respectivement à Cesson (42-31) et Sélestat (31-29). Ce n'était pas vraiment une affiche mais plutôt un match charnière que disputaient Paris et Toulouse. Parce qu'il allait, pour le vainqueur, le faire basculer dans la bonne partie du tableau et, pour le vaincu, le faire glisser, déjà, dans les bas-fonds du championnat. Une rencontre capitale, donc, que les Toulousains ont remporté dans les dix dernières minutes (31-27), alors que les deux équipes, dixième et onzième du classement de Division 1 avant cette 6e journée, étaient encore au coude à coude à la 47e (22-22). Les Parisiens peuvent regretter de ne pas avoir su garder le contrôle des débats après une excellente entame (11-7, 17e). Malheureusement pour eux, les sept buts de Kévynn Nyokas, bien épaulé par Nicolas Claire (6 buts), n'ont pas suffi et le club haut-garonnais est revenu à hauteur à la pause (14-14, 30e). Daouda Karaboué s'est ensuite démultiplié dans sa cage (13 arrêts), offrant à Anouar Ayed le soin de punir le Paris Handball avec ses treize buts, Jérôme Fernandez restant lui un peu en retrait (5 buts). Dans les deux autres rencontres de la soirée, pas de surprise. Hôte de Cesson-Sévigné, Montpellier s'est imposé sans forcer (42-31) grâce à Issam Tej et Dragan Gajic auteurs de neuf buts chacun. Une victoire qui permet au MAHB de rester invaincu et, aussi, de ne montrer aucun signe de fébrilité à Chambéry, son plus sérieux concurrent dans la course au titre. Un club savoyard qui, de son côté, accueillait Sélestat. A priori largement à la portée des hommes de Philippe Gardent, la rencontre a failli leur échapper, le SAHB s'accrochant jusqu'au bout à l'espoir d'un exploit (29-30, 57e). Sans un arrêt de Cyril Dumoulin dans les dernières secondes, les visiteurs auraient même pu égaliser ! Mais ce sont finalement les Chambériens qui l'ont emporté (31-29). Au forceps.