Toulouse lance son sprint

  • A
  • A
Toulouse lance son sprint
@ Maxppp
Partagez sur :

TOP 14 - A quatre journées de la fin du championnat, Toulouse se déplace à Biarritz.

TOP 14 - A quatre journées de la fin du championnat, Toulouse se déplace à Biarritz. Retour au championnat. Après près de deux mois consacrés au tournoi des VI Nations, le Top 14 reprend pleinement ses droits et ses quatre dernières journées réservent encore bien du suspense à tous les étages. Pour Toulouse, pratiquement assuré de terminer à l'une des six premières places, et donc de participer aux play-offs, la mission est désormais de terminer le plus haut possible, pour soit décrocher l'un des tickets directs pour les demi-finales (1ère et 2ème place), soit assurer un quart de finale à domicile (3e et 4e place). Toujours est-il que cela fait 17 ans que les hommes de Guy Novès sont dans le dernier carré du championnat français, et que le coach des Rouge et Noir compte bien perpétuer la tradition dans cette dernière ligne droite, "toujours la plus intéressante". La première étape de ce sprint final se situe donc à Biarritz, pour un match avec une saveur particulière puisqu'il s'agira du 1000e match officiel du BO, l'occasion pour Anoeta, le stade de Saint-Sébastien, de voir Miguel Indurain donner le coup d'envoi de la rencontre. Seulement quinze points lors des quatre derniers matches Un match crucial pour le BO également puisque le club basque va jeter ses dernières forces dans la bataille pour tenter d'aller décrocher son billet pour les play-offs. "Ils se battent pour les six premières places et ça passe par une victoire contre nous", remarque ainsi Guy Novès sur le site officiel du club, avant de continuer : "Ils ont eu des moments difficiles et ça leur coûte cher au classement, mais ça reste une équipe compétitive, notamment au niveau européen (Biarritz est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe, ndlr)". Mais le technicien toulousain n'est pas du genre à trop s'attarder sur ses adversaires et préfère se concentrer sur son propre effectif, qui n'a encaissé que 15 points et aucun essai lors des quatre derniers matches, et qui sera enfin au complet avec le retour des internationaux. "J'espère qu'ils vont apporter à l'équipe ce que l'équipe leur a apporté pour qu'ils soient en équipe de France", explique-t-il avant de confirmer qu'ils seraient bien à Anoeta ce week-end : "Ils seront remplaçants mais ils seront là car finalement depuis le début de la saison, il n'ont joué que la moitié du temps avec nous".